fbpx

Pourquoi mon chat vomit-il après avoir mangé ? (et comment résoudre ce problème)

Vous avez remarqué que votre chat a vomi après son repas ? Cela fait quelques jours que cela dure ? Vous êtes au bon endroit pour comprendre les causes possibles de ce comportement. L’équipe Kibbs vous éclaire sur les actions à mettre en place lorsque votre chat vomit après manger. Savoir quand agir et comment, c’est tout de même plus rassurant ! 🐾

Mon chat vomit après son repas : les raisons possibles

Les principales causes de vomissements après les repas de votre chat sont celles liées à l’alimentation. Ainsi qu’à la manière dont il s’alimente. Ce n’est pas nocif pour votre chat à condition d’être corrigé rapidement. Ou du moins, que cela ne se reproduise plus à l’avenir.

Une nouvelle alimentation ?

Généralement, lorsque nous changeons l’alimentation de nos félins, nous ne pensons pas obligatoirement à la transition. Pourtant, elle demeure essentielle. Le système digestif de votre chat a besoin de s’accoutumer progressivement à la nouvelle nourriture que vous comptez lui offrir. Et Rome ne s’est pas construite en un jour…

Au contraire, pour bien faire il faut envisager une transition d’au moins 15 jours à l’aide de l’ancienne alimentation. En effet, cela permet au corps de s’adapter petit à petit. Attention, ce conseil est valable uniquement lorsque vous changez par exemple d’un paquet de croquettes à un autre. En revanche, si vous comptez changer catégoriquement son alimentation, il faudra un délai bien supérieur.

Prenons l’exemple d’un passage des croquettes vers un régime alimentaire naturel : le raw feeding. C’est-à-dire un régime alimentaire qui consiste à reconstituer une proie en guise de repas à partir de parties d’animaux crues. Dans ce cas précis, il faudra y aller bien plus progressivement ! Votre chat aura alors besoin d’une transition de deux mois environ avec l’ancienne nourriture.

Quoi qu’il en soit, une mauvaise transition ou le fait qu’elle soit insuffisante peut provoquer des vomissements chez votre chat. Ou dans tous les cas, des troubles digestifs, qui peuvent se manifester différemment (diarrhées, selles molles, …). Dès lors, essayez de rectifier le tir au plus vite.

Si ces problèmes persistent, contactez rapidement votre vétérinaire. Notamment si votre chaton a la diarrhée. Les chatons se déshydratent et se fatiguent extrêmement plus vite qu’un chat adulte, le risque est alors conséquent. 🩺

Votre chat a trop mangé (et trop vite)

Si votre chat vomit après manger, cela peut également être le signe qu’il a trop mangé. Les chats disposent d’un très petit estomac. C’est pourquoi ils se nourrissent tout au long de la journée par de petites quantités.

Cependant, il peut aussi s’agir du fait que vous lui avez donné une friandise ou un aliment qui n’était pas adapté à son organisme. Les chats, au même titre que les humains, aiment parfois des aliments qui ne sont pas sains pour eux. Car ils sont trop transformés ou contiennent trop de sucres et de conservateurs nocifs.

Attention alors à ce que vous lui donnez. Même si les chats savent s’autoréguler naturellement, certains d’entre eux n’y parviendront peut-être jamais. Tout dépend de leur histoire. Ils peuvent alors manger jusqu’à en vomir. Dans ces situations, il faut envisager de les rationner. C’est-à-dire de leur donner leur quantité journalière sous forme de 5 à 6 rations minimum. Et de leur proposer plus d’activités physiques et intellectuelles pour pallier l’ennui.

Un chat qui vomit instantanément après avoir mangé, c’est aussi parfois un chat qui mange trop vite. Il a donc tendance à engloutir le contenu de sa gamelle sans prendre la peine de bien mâcher et mastiquer. Ce qui trouble fortement sa digestion. Et provoque alors le plus souvent des régurgitations. Ils sont caractéristiques puisqu’ils contiennent la plupart du temps la nourriture intacte ou très légèrement digérée que votre chat a ingérée à toute vitesse.

À ce propos, si votre chat se jette sur sa nourriture ou en réclame sans cesse, cela ne veut pas forcément dire qu’il l’adore… Mais qu’elles ne suffisent pas à répondre à ses besoins nutritionnels. Il ressent alors le besoin d’en manger davantage pour les combler.
Cela peut aussi être dû à la peur de manquer si votre chat a connu dans son passé l’abandon à la rue par exemple. Ou même certains chats rationnés peuvent adopter ce comportement. La raison est simple. Le plus souvent, cela arrive à des chats en surpoids. Parce que leurs parents leur donnent leur quantité journalière en une à trois rations maximum par jour…

Or, les chats ne peuvent pas ingérer autant d’apports en si grande quantité, même divisés en trois rations. Ce qui les force à ingérer plus de nourriture d’un seul coup et qui finit par leur dilater l’estomac sur le long terme. En réalité, un chat peut manger jusqu’à 20 fois par jour. Leur organisme n’est pas conçu ainsi. C’est pourquoi ils sont fréquemment surnommés de grignoteurs.

Attention également aux allergies et intolérances alimentaires. Si vous remarquez que votre chat vomit après avoir ingéré un certain type d’aliment, parlez-en à votre vétérinaire. Il se peut que son organisme ne tolère pas certains composants de son alimentation (boeuf, poisson, légumes,…).

🥛

C’est aussi le cas pour les produits laitiers. Contrairement aux mythes et croyances qui subsistent autour des chats qui boivent du lait, sachez que les produits laitiers sont très mauvais pour les chats. Leur organisme n’est pas conçu pour les digérer. Cela n’empêche pas qu’ils puissent être attirés par ceux-ci. Faites donc bien attention si vous leur en donnez.

chat qui s'apprête à vomir

Il a joué trop vite après avoir mangé

Autre raison qui arrive bien souvent : votre chat s’est précipité sur ses jeux juste après avoir mangé. Vous le voyez dévaler dans toute la maison et là c’est le drame : vous retrouvez une galette par terre.

Cette cause est plutôt rassurante dans le sens où votre chat ne souffre pas d’un problème annexe. Essayez juste de calmer ses temps de jeux post repas.

Mon chat vomit après manger : les autres causes à ne pas prendre à la légère

Nous avons commencé par les causes les plus fréquentes et les moins nocives dans l’immédiat. Mais intéressons-nous désormais à celles qui doivent vous alarmer. Et qui nécessitent de ce fait une consultation vétérinaire si votre chat vomit après manger.

Mon chat est sujet aux aegagropiles

Le mot barbare « aegagropiles » ou « agagropiles » représente une accumulation de boules de poils compactes au niveau de la gorge ou de l’estomac de votre chat. Elles sont de tailles variables. Cela peut causer de fortes irritations et provoquer des vomissements, ou pire, des dysfonctionnement du système digestif et des occlusions intestinales. Cela touche en priorité les chats à poils longs. Mais cela peut aussi arriver à des chats à poils courts. Seuls les chats dépourvus de poils sont épargnés ! 😸

S’il s’agit bien d’une gêne occasionnée par ses poils, votre chat va vomir à plusieurs reprises au cours de la journée. Cela peut durer un jour ou deux. Si cela persiste, consultez votre vétérinaire. Des traitements pour aider votre chat à les expulser existent (anti-aegagropiles).

👉 Mais d’où proviennent toutes ces boules de poils ?

Vous n’êtes pas sans savoir que votre chat fait assidûment sa toilette. Parfois même des heures durant. Ainsi, lorsqu’il lèche son pelage, il élimine au passage tous les poils morts. Une partie des poils tombe alors autour de votre chat, et une autre, collée sur sa langue, finit par être avalée. Cela varie notamment en fonction des différentes saisons. Notamment entre l’été et l’hiver. Ce sont les périodes de mue durant lesquelles votre chat est le plus susceptible de vomir ses poils.

D’ailleurs, le fonctionnement est le même pour nous humains. Dès que nous nous brossons les cheveux, certains restent accrochés à nos brosses. Sauf que nous ne rencontrons pas ce problème justement car nous avons des brosses.

C’est pourquoi nous vous recommandons de brosser régulièrement si ce n’est quotidiennement votre chat. Qu’il ait les poils longs ou non. Ils sont tout de même mieux sur une brosse qu’accumulés dans son estomac, non ? 🐱

Un objet ou autre corps étranger est coincé dans son système digestif

Votre chat a peut être tenté de manger un objet ou un morceau d’objet (carton, plastique, …) par curiosité. Réfléchissez à ce dont il pourrait s’agir. Si par exemple vous avez laissé traîner des lacets tout propres près de la machine à laver, ou le plastique du pack d’eau. Dans tous les cas, si votre félin régurgite à plusieurs reprises juste après avoir mangé, contactez votre vétérinaire.

🚨

Il se peut qu’un élément soit coincé dans son œsophage ou dans son estomac et l’empêche alors de s’alimenter correctement. Si tel est le cas, c’est une urgence vitale. N’attendez pas !

Votre chat est malade

Les vomissements sont aussi un signe possible de maladie. En effet, les chats malades vomissent plus facilement. Ces régurgitations peuvent être causées par des infections virales, bactériennes ou d’intoxication. Mais aussi dans des cas par exemple d’insuffisance rénale, hépatique, du syndrome de l’intestin irritable.

Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour écarter une à une ces possibilités car il y a un risque important pour la santé de votre chat.

chat qui vomit après avoir mangé

Mon chat vomit après manger : que faire ?

Comme nous l’avons vu ensemble, un chat qui vomit occasionnellement après ses repas, n’est pas forcément une situation alarmante. En revanche, ces régurgitations ne sont pas à prendre à la légère. Il faut en comprendre la raison et s’assurer qu’il s’agit bel et bien de celle-ci. Cela déterminera les actions à mettre en place suite à vos constatations.

Parfois, mieux vaut vérifier la bonne santé de votre animal auprès de son vétérinaire.

Dans les cas dits classiques

Si le vomi de votre chat contient des aliments pas ou peu digérés, vous pouvez en déduire que c’est dû au fait que votre chat mange trop ou trop rapidement sa nourriture.

Il faut alors envisager des solutions rapidement pour éviter que cela se reproduise. En particulier si vous avez un chaton. En effet, le fait de vomir déshydrate beaucoup et peut présenter un danger pour un chaton ou un jeune chat.

💪 À chaque problème, sa solution :

  • Si vous le rationnez : étalez le nombre de rations qui composent la quantité journalière de nourriture de votre chat. Pour cela, il faudrait qu’il puisse la recevoir à minima par le biais de 5 à 6 rations.
  • Si vous avez changé son alimentation sans faire une transition adéquate : reprenez le processus de transition dès que possible avec l’ancienne alimentation. Pour rappel dans une même catégorie de régime alimentaire (changement de croquettes par exemple ou de pâtée vers une autre pâtée), il faut une transition minimale de 15 jours pour l’organisme de votre animal.
  • Dans le cas du chat gourmand ou sédentaire : prévoyez-lui des gamelles anti-gloutons ou des plateaux de jeux pour stimuler son intellect et d’une certaine manière l’obliger à prendre le temps de manger.

Les cas qui doivent le plus attirer votre attention

Au contraire, vous devez vous inquiéter lorsque le vomi de votre félin est comparable à de la diarrhée. Ce n’est pas très glamour, certes. Mais votre vétérinaire vous posera à coup sûr une question sur l’aspect des régurgitations que produit votre chat. En général, s’il s’agit de ce type de régurgitations, vous le saurez rapidement à l’aide de l’odeur fortement désagréable qu’elle dégage. D’ailleurs, bon courage pour nettoyer ! 😸

Si ce type de vomissements arrive une ou deux fois et de manière espacée dans le temps, cela peut très bien être bénin. Notamment si votre chat continue de manger, boire, jouer, de faire ses besoins comme à l’accoutumée. Autrement dit, de vivre tranquillement sans manifester d’autres signes qui pourraient vous alerter. Il se peut alors que ce ne soit pas grave. Il peut tout simplement s’agir d’un stress ou d’un aliment mal digéré.

En revanche, si ces vomissements persistent, consultez d’urgence votre vétérinaire. Ils sont tout de même signe d’un arrêt du transit de votre animal et peuvent être liés à des pathologies plus graves. Le comportement de votre chat vous informera également sur son état. S’il a tendance à s’isoler ou à ne plus s’alimenter… Ce n’est pas bon signe du tout !

De même, si l’aspect du vomi de votre chat est translucide ou jaunâtre et visqueux cela manifeste alors une irritation du tube digestif ou de l’estomac. Souvent pris à tort pour de la bile, il s’agit en réalité du suc digestif. Cela peut être un signe précurseur de pathologies telles que le diabète, une insuffisance rénale ou l’hyperthyroïdie. Surtout chez les chats séniors. Chez les chats plus jeunes, c’est plutôt lié à une ingestion trop conséquente d’herbe. Elle forme alors de l’acidité dans l’estomac du félin. Ce qui reste assez inconfortable.

Cependant, si cela a tendance à se reproduire à plusieurs reprises, consultez immédiatement un spécialiste. Pensez à rassembler un maximum de détails sur les conditions durant lesquelles votre chat vomit, l’aspect de ses régurgitations, son mode de vie, des changements éventuels dans son environnement… Si vous arrivez à filmer ces situations, ce sera bénéfique. Notamment pour aider votre vétérinaire à fournir plus facilement un diagnostic adapté. 🎬

Quoi qu’il en soit, un chat qui vomit après manger ou qui vomit tout simplement n’est pas anodin. Surveillez de près la situation.

Votre chat vous remerciera ! 😻


Rejoindre nos emails privés pour bénéficier de conseils sur votre chat ⬇️

<strong>À propos de l'auteur :</strong>
À propos de l’auteur :

Passionnée par les animaux, je me bats chaque jour pour leur offrir un monde meilleur. Après avoir étudié leur comportement, c’est tout naturellement que j’écris avec passion autour de ces sujets.

Clémence de Kibbs.fr

Crédits photos : Pixabay et Freepik

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *