fbpx

Mon chat a une collerette : comment le nourrir (et le protéger) ?

Il arrive parfois qu’après une opération chirurgicale et notamment suite à des points de suture, nos chats doivent porter une collerette. Et là, nous direz-vous, le cauchemar commence… Inutile de mentionner que votre chat va tout faire pour la retirer. Ou du moins vous faire comprendre que le port d’une collerette ne lui plaît pas du tout. Cet objet étrange risque fort de lui compliquer le quotidien. Et, entre autres, de perturber ses repas. Alors dans ce cas que faire ? Comment nourrir un chat qui porte une collerette ? Est-ce vraiment nécessaire pour la santé du chat ? ⬇️

La collerette : un handicap pour mon chat  ?

Le port d’une collerette dans la vie d’un chat peut malheureusement arriver et se répéter. Le plus souvent, votre vétérinaire vous le recommande après une opération chirurgicale. Cependant, si votre chat a des plaies suite à une bagarre ou à un accident ou s’il a des problèmes cutanés, le résultat sera le même. Votre félin a gagné une semaine à 15 jours de collerette.

Et là, panique à bord, il cherche par tous les moyens à la retirer, se cogne à tous les murs… Comment pourrait-on lui en vouloir ? Qui aimerait avoir une auréole en plastique autour du cou ? Personne, évidemment ! Le temps d’adaptation peut être plus long que prévu. Et votre félin risque d’être sacrément ronchon. Tout dépend en partie de son caractère. Quoi qu’il en soit, on imagine bien que cela ne doit pas être agréable. Entre la vision floutée, l’audition déformée à cause de la résonance produite, et la liberté de mouvements entravée, ce n’est pas la folie. Sans compter qu’il ne peut plus librement faire sa toilette…

chat-qui-a-besoin-attention
« NON, pas la collerette humain ! »

Néanmoins, le port d’une collerette consiste avant tout à protéger ses plaies ou blessures d’une infection ou d’une ré-ouverture. Et aussi, dans certaines situations, à éviter qu’il n’ingère un traitement sous forme de crème par exemple. Déjà qu’avec la pipette de vermifuge il se contorsionne pour essayer d’aller se lécher entre les omoplates, autant éviter les risques s’il s’agit d’un autre produit dangereux. Le port de la collerette est donc bel et bien pour préserver sa santé. Mais ce n’est pas forcément une évidence qui saute aux yeux de votre chat dans l’immédiat. Ne vous en faites pas, il vous pardonnera cette mésaventure ! 😸

Mon chat a une collerette : comment gérer les premiers jours à la maison ?

Vous l’aurez compris, les premiers jours risquent d’être un peu tendus avec votre félin. Il ne pourra pas accomplir ses nombreux rituels et tout sera de ce fait bousculé dans son environnement. Dès lors, vous devrez adapter quelque peu votre espace de vie pour que minou ne se blesse pas davantage.

En effet, dès que vous rentrerez à la maison, votre chat sera quelque peu désorienté. En particulier s’il a été anesthésié. Ou loin de la maison quelques jours. Votre chat aura peut être envie de vous montrer son bonheur d’être rentré en reprenant le cours de sa vie là où elle s’était arrêtée. Sauf qu’il se fera rapidement rappeler à l’ordre par sa collerette…

Il pourra également avoir des mouvements de panique liés au port de sa collerette. C’est-à-dire qu’il aura tendance à reculer et à remuer dans tous les sens pour enlever cet entonnoir en plastique qui le gêne dans ses mouvements. Laissez-le quelque temps se réhabituer à son environnement au calme. Tout en veillant à ce qu’il ne se blesse pas bien sûr.

Ce que vous pouvez anticiper :

Première chose à anticiper : la litière. Si vous avez une maison de toilette, enlevez le couvercle, si possible. Autrement, investissez dans un bac à litière classique, il pourra toujours servir de nouveau dans un autre contexte. De cette manière, votre félin pourra entrer sans encombre et ne se cognera pas aux parois en voulant faire ses besoins. Qui plus est, cela évitera qu’il se découvre une passion pour se soulager aux quatre coins de la maison.

Par ailleurs, cela semble logique mais si votre chat est habitué à sortir, gardez-le à la maison. D’une part, le temps qu’il s’accoutume à sa collerette. Et d’autre part, pour éviter qu’il se blesse davantage ou que ses plaies ne s’infectent. Vous le préserverez aussi de bien des dangers de l’extérieur (accidents, personnes mal intentionnées,…).

Vous pouvez également lui aménager au cas où un espace confortable dans lequel il peut aller facilement se blottir comme un coussin avec un plaid. L’idée c’est surtout de lui éviter de sauter et de faciliter ses déplacements dans les premiers temps. De toute manière, c’est lui qui choisira où se mettre le moment venu.

Si votre chat s’est fracturé un membre, il est fort probable que le chirurgien vous conseille la cageothérapie. C’est-à-dire l’immobilisation de votre chat dans une cage sur une durée déterminée. Et ce dans le but de limiter ses mouvements. Et en particulier les sauts. Vous pouvez dès lors commencer à regarder pour investir dans une cage. Gardez à l’esprit que celle-ci devra contenir les ressources essentielles de votre chat (eau, nourriture, litière, coussin douillet et ses doudous). Notamment pour la nuit ou les moments où vous serez absent(e).

Quelques petits conseils pratiques une fois votre chat de retour :

Essayez également de l’isoler dans une pièce de la maison pour lui faciliter les déplacements. Surtout le premier jour où la fatigue suite à l’opération se fera ressentir. À vrai dire, faites comme vous le sentez. Il se peut que ce conseil convienne à certains et pas à d’autres. En effet, chaque animal est unique et en fonction de l’opération subie, il récupèrera plus ou moins rapidement. Dès lors, ne changez pas toute l’organisation de votre maison, ni les repères de votre félin. Cela pourrait plus le perturber qu’autre chose.

En général, les vétérinaires recommandent cette isolation pour garantir le fait que votre chat n’ait pas envie de grimper brutalement les escaliers ou de sauter sur un meuble. Action qui risquerait de rouvrir sa plaie par exemple… Le port de la collerette n’étant pas une habitude, votre chat pourrait alors se blesser davantage en manquant un saut à cause du poids de ce corps étranger autour de son cou.

Si vous avez un escalier dans la maison et que votre chat insiste pour venir dormir avec vous comme à son habitude, vous pouvez mettre sa cage dans votre chambre ou dans sa caisse de transport pour qu’il soit rassuré. Enfin, rien ne vous empêche de lui faire des câlins. Cependant, en fonction du type de blessure, évitez quand même de le prendre dans vos bras. Et oui… il faudra résister ! Mais c’est pour son bien. 😉

Manger et boire : le défi de la collerette

Encore une fois, la collerette peut être une problématique lorsque votre chat souhaite boire ou s’alimenter. Il peut par exemple être intimidé et ne pas vouloir s’approcher de sa nourriture et de son eau. Accompagnez-le et rassurez-le autant que possible. Vous vous doutez bien que ce n’est pas très agréable et que cela demande une adaptation de la part de votre chat. De même, contrôlez régulièrement qu’il mange et boit correctement et suffisamment.

Toutefois, un chat peut perdre l’appétit momentanément après une opération. Veillez simplement à ce qu’il ne reste pas trop longtemps dans cet état. Ne le laissez pas plus de 24h sans manger. Quelle que soit l’opération subie, se nourrir est essentiel pour bien récupérer et reprendre des forces. Si cela persiste, contactez rapidement de nouveau votre vétérinaire.

Malgré tout, il se peut que certains détails techniques empêchent votre animal de s’alimenter. Parfois cela nous échappe et nous revient bien sûr, une fois confronté au problème. En particulier quand ce moment n’était pas prévu au programme. Pour éviter cela, vérifiez les gamelles de votre félin. En fonction de la taille de celles-ci, votre chat pourrait avoir des difficultés à atteindre leur contenu.

À ce moment-là mesurez leur diamètre et celui de la collerette pour trouver des gamelles adaptées. Nous vous conseillons d’investir dans de plus petites gamelles le temps que votre chat soit délivré de sa collerette. De plus, pour lui faciliter la tâche, nous vous recommandons de surélever et de bien caler ses gamelles. Cela lui rendra la vie plus facile. Croyez-nous, il vous en sera reconnaissant.

Si vraiment les moments de repas sont trop complexes à gérer, enlevez lui la collerette pour qu’il puisse manger plus sereinement. Restez tout de même près de votre chat pour garantir sa sécurité et éviter qu’il se lèche. Ou qu’il parte en courant !

Pour lui remettre, allez-y doucement. Si possible envisagez d’être à deux pour que l’un rassure et maintienne le chat et que l’autre puisse lui remettre sa collerette. Ce qui compte c’est que vous procédiez calmement tout en étant le plus détendu possible. Le cas échéant, votre petit félin le ressentira instantanément et sera plus agité.

croquettes disposées en forme de pattes de chats

Vous l’aurez donc compris, pour faire manger un chat qui porte une collerette, deux options s’offrent à vous :

  • Investir dans des gamelles au diamètre inférieur à celui de la collerette de votre chat et les surélever/incliner
  • Retirer la collerette le temps du repas en restant près du chat pour garantir sa sécurité et le fait qu’il n’en profite pas pour se lécher. Le petit malin !

L’amour et le soutien que vous apporterez à votre chat pèsera pour beaucoup dans sa guérison. Alors, restez près de lui, et faites-lui de gros câlins. Il a besoin de vous ! ❤️️

Notre sélection de collerettes pour chat

Trouver une bonne collerette n’est pas toujours facile. Il faut qu’elle soit adaptée à la taille de votre chat mais aussi solide sans pour autant faire mal à notre petite boule de poils.

La collerette pratique et confortable

La collerette girly pour votre chatte

La collerette pour les grands chats

Mon chat peut-il manger avec une collerette ?

Malgré la collerette, votre chat peut manger sereinement.

Comment gérer les premiers jours avec une collerette ?

Les premiers jours risquent d’être un peu tendus mais en suivant quelques conseils tout devrait bien se passer…

Quelle collerette acheter ?

L’achat d’une collerette dépendra de la taille de votre chat notamment.


Rejoindre nos emails privés pour bénéficier de conseils sur votre chat ⬇️

<strong>À propos de l'auteur :</strong>
À propos de l’auteur :

Passionnée par les animaux, je me bats chaque jour pour leur offrir un monde meilleur. Après avoir étudié leur comportement, c’est tout naturellement que j’écris avec passion autour de ces sujets.

Clémence de Kibbs.fr

Crédits photos : Pixabay et freepik

 

Les meilleurs commentaires

  1. Camille dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui m’a bien aidé suite à l’opération de mon chaton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *