fbpx

Ennui chez le chat : comment le divertir ?

Votre chat miaule sans cesse, ou fait ses griffes sur le canapé ? Ces signes ne trompent pas. Ils traduisent le plus souvent l’ennui chez le chat. Les journées sont longues. Et même si les chats ont besoin de sommeil, ils ont également besoin de divertissement. Votre absence semble pour votre chat être une éternité. Pour autant, il faut bien ramener des croquettes à la maison ! 😸
Nous avons de quoi vous aider. L’équipe de Kibbs vous donne les astuces indispensables à connaître pour divertir votre chat. De même, nous vous guiderons pour éviter les erreurs classiques commises à cause de nos bons vieux réflexes d’humains.

L’ennui chez le chat

Votre chat dort à n’en plus finir, ne joue plus avec ses jouets ou ne prend même plus la peine de se défouler sur son arbre à chat mais plutôt sur votre (feu) beau canapé ? Ce sont bel et bien des manifestations de lassitude et d’ennui chez votre chat. Ces symptômes s’accompagnent, pour les plus bavards de nos félins, par des vocalises à n’en plus finir. Ils cherchent en effet à nous faire comprendre à quel point ils ont besoin d’occupations.

Ceci est autant valable pour un chat d’intérieur que pour un chat qui se rend dehors. Cependant, en toute logique, l’ennui touche plus fréquemment les chats exclusivement d’intérieur. C’est-à-dire ceux qui ne sortent jamais, ou juste sur un balcon éventuellement. Attention, n’y voyez aucun jugement, c’est d’ailleurs l’objet d’un de nos mythes préférés sur les chats. Si vous lisez cet article c’est que vous vous intéressez a minima au bien-être de votre animal. Et c’est tout ce qui compte pour nous. 🙏🏼

Les chats comme les enfants se lassent très vite de leurs jouets. Le mieux c’est alors d’alterner autant que possible. Ils ont bien sûr leurs jouets favoris, leurs doudous. Ceux-là, il faut leur laisser en tant que repère. Mais pour tous les autres, l’astuce c’est de les faire tourner. De cette manière, votre chat aura toujours l’impression d’avoir un nouveau jouet. Ou tout du moins l’occasion de redécouvrir les siens.

Pour ce faire, vous pouvez envisager un roulement par jours ou par semaines. Par exemple, vous pouvez lui laisser sa balle à grelots une semaine sur deux ou espacer en fonction de ses besoins. De plus, si votre chat vous invite à jouer avec lui en vous apportant des jouets ou via un cache-cache dont il est le roi, foncez ! Il en sera ravi et vous vous prendre vite au jeu. Vous trouverez rapidement votre rythme dans les rotations et variations des jouets. Croyez-nous, votre chat saura vous guider. Ces petites bêtes-là savent ce qu’elles veulent. 😉

chat qui s'amuse avec un plumeau

Les erreurs classiques avec nos chats

Nous interprétons souvent instinctivement les situations avec notre logique humaine. Y compris lorsqu’il s’agit de nos chats. Cependant, n’oublions pas, justement que ce sont bel et bien des animaux. Même si vous le considérez comme le bébé de la famille, votre chat se comporte et réfléchit à partir de sa propre logique et de son propre raisonnement. Ce que nous avançons par là, c’est que chaque espèce a ses propres codes et décrypte une situation à partir de ceux-ci. C’est cette confusion qui au lieu d’harmoniser une situation, la détériore dans une majeure partie des cas.

Par exemple, la plupart des parents de chats pensent à tort, qu’un chat qui s’ennuie a besoin de la compagnie d’un de ses congénères ou d’un autre animal. Sauf que, dans le meilleur des cas, les félins parviennent à se tolérer après plusieurs longs mois de cohabitation. Et dans le pire des cas, l’un des chats est victime de stress intense, à tel point qu’il peut être sujet à des problèmes de santé. Sans parler de votre mobilier qui sera, entre autres, la victime collatérale de cette mésentente et de ce mal-être ambiant.

Les chats sont des animaux solitaires. Autant à l’état sauvage que domestique. Ils peuvent pourtant s’adapter à un foyer dans lequel vivent d’autres animaux à plusieurs conditions.

  • La première, c’est qu’ils puissent disposer de l’ensemble de leurs ressources essentielles dans la maison.
  • La seconde, c’est de pouvoir y accéder quand bon leur semble sans forcément avoir à croiser un autre animal de la famille. En toute tranquillité donc.

Cela revient alors à dire qu’ils ont besoin de leur propre espace dans la maison. La dernière condition, et pas des moindres, c’est de pouvoir habituer votre chat dès son plus jeune âge à la présence d’autres animaux. Ou à d’autres chatons de sa portée avec qui il semble bien s’entendre (jouer, faire sa toilette, dormir collé l’un à l’autre,…).

⚠️ Cependant, comme pour les relations humaines, rien n’est joué pour l’avenir. Leurs relations peuvent se détériorer en grandissant, à mesure que les caractères se forment et s’expriment.

Ennui chez le chat : plus d’activités physiques ?

Parlons maintenant de comment remédier à cet ennui qui pollue la vie de votre petit compagnon. Tout d’abord, vous pouvez proposer des activités physiques à votre chat. Ceci est valable tant pour les chats « d’intérieur » que ceux « d’extérieur ». Détrompez-vous, un chat qui se rend à l’extérieur ne fait pas forcément plus d’exercice qu’un chat qui reste enfermé dans une maison. En effet, certains passent plutôt la journée à bronzer sur la terrasse en vous attendant au lieu de grimper aux arbres.

Par activités physiques, nous entendons par exemple les lancers de balles, de souris en peluche ou d’autres petits jouets. Il peut aussi s’agir de tunnels, ou de plumeaux. Tout ce qui peut pousser votre chat à bouger et à courir partout dans la maison. D’une part, c’est bon pour sa santé, mais c’est aussi un excellent moyen de l’occuper et de développer son instinct de chasseur hors pair.

Les chats apprécient également une partie de cache-cache. Ils savent si bien nous surprendre derrière les portes, les rideaux ou dans les placards. Le tigre en eux, s’exprime parfaitement dans ce jeu qui vous amusera tout autant que lui. Nous en sommes certains ! Attention toutefois aux griffes. N’hésitez pas à prendre un de ses jouets avec vous pour dévier le comportement d’attaque au cas où. Ils se prennent vite au jeu.

Ce qu’ils affectionnent par-dessus tout, c’est de grimper. Vous pouvez par exemple lui installer un arbre à chat mural ou des perchoirs. Pour les humains locataires parmi nous, songez plutôt à des arbres à chat assez hauts ou faites-lui un parcours avec des griffoirs, ou des petits arbres à chat. Il pourra ainsi se créer des parcours d’aventures et de nouveaux défis, comme dans ses moments de folie… 🐱

chat sur un perchoir

Les grandes oubliées : les activités intellectuelles

Se contenter de mettre en place des activités physique pour son chat ne suffit pas. En effet, les chats ont besoin de se dépenser physiquement. Mais aussi de mobiliser leurs neurones dans le cadre d’activités plus intellectuelles. Il est très important pour eux de développer leurs capacités de réflexion 🤓.

Mobiliser leur intellect est en effet une autre source de distraction avec laquelle vous pouvez alterner. Concrètement, cela peut se faire à travers des plateaux d’activité, des jouets qui distribuent des croquettes ou friandises, ou tout simplement des gamelles labyrinthe. Ce type de jeux leur permet d’apprendre à solutionner « un problème » et aussi de développer leur capacité à chasser cette proie fictive. La récompense est la friandise libérée une fois la solution trouvée. Plusieurs formes de jouets existent. Cela peut être sous forme de gamelle ou de balle par exemple. C’est très stimulant. Pour le plus grand plaisir de nos félins ! 😻

Si votre chat n’a jamais eu l’habitude de jouer à ce type de jeux, il se peut qu’il s’en désintéresse au départ. Dans ce cas, faites lui comprendre l’objectif et le fonctionnement. Il n’est pas contre une petite démonstration. Pour d’autres, rien que l’odeur des friandises répandue autour du nouveau jeu saura les motiver à chercher de suite la solution pour les débloquer. De même, certains jeux plaisent plus d’un chat à l’autre. Ils ont leurs préférences et sauront encore une fois vous les faire comprendre.

Quoi qu’il en soit, que votre chat raffole des jeux qui mobilisent sa réflexion ou non, il pourrait se lasser également d’utiliser toujours le même système. Essayez autant que possible de varier les jeux et leur difficulté. Mieux vaut débuter par des exercices plus faciles et terminer par des plus complexes pour progresser et s’amuser. 😼

jeu intellectuel pour chat

Mon chat s’ennuie, comment le divertir ?

Somme toute, pour lutter contre l’ennui chez votre chat, plusieurs options s’offrent à vous. D’une part, vous pouvez commencer par alterner son lot de jouets existant en veillant toutefois à lui laisser ses favoris en tant que repères. Mais aussi par jouer avec lui. S’il le souhaite bien évidemment.

Ensuite, installez lui autant que possible des griffoirs, des perchoirs ou autres plateformes sur lesquelles il peut grimper plus ou moins facilement. Les chats adorent se créer des défis et des parcours d’aventures dans la maison !

Pour finir, proposez lui des activités qui mobilisent son intellect. C’est-à-dire des jouets interactifs, des plateaux de jeux pour débloquer des friandises ou des balles à friandises. Chaque chat a ses propres goûts. Il faudra donc trouver la bonne combinaison pour lui assurer un divertissement complet. Et bien sûr pour son plus grand bonheur !

Dans tous les cas, il ne pourra qu’admirer vos efforts et se réjouir de l’intérêt que vous lui portez. Et cela, c’est la plus belle des preuves d’amour. ❤️


Rejoindre nos emails privés pour bénéficier de conseils sur votre chat ⬇️

<strong>À propos de l'auteur :</strong>
À propos de l’auteur :

Passionnée par les animaux, je me bats chaque jour pour leur offrir un monde meilleur. Après avoir étudié leur comportement, c’est tout naturellement que j’écris avec passion autour de ces sujets.

Clémence de Kibbs.fr

Crédits photos : Freepik

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *