fbpx

Tout savoir sur les besoins nutritionnels du chat

Nous nous sommes tous un jour interrogés sur la nourriture que nous donnons à notre chat. Est-ce que ses croquettes lui conviennent vraiment ? Ne serait-il pas trop accro à sa pâtée ? Quoi qu’il en soit n’en a t-il pas marre de manger tous les jours la même chose ? Est-ce la raison pour laquelle il vole de la nourriture sur la table ? Tant de questions qui restent en suspens … C’est pourquoi nous avons choisi de vous résumer dans cet article les besoins nutritionnels de votre chat aux différents stades de sa vie. ⬇️

L’alimentation du chat, que faut-il savoir ?

Pour se rapprocher au maximum de l’alimentation naturelle du chat, plusieurs critères sont à observer minutieusement. Vous trouverez ces éléments généralement au dos des paquets de croquettes ou des sachets de pâtée. Ou tout du moins leurs synonymes. Les besoins nutritionnels des chats s’articulent autour de 6 nutriments : les protéines, les céréales/fibres, les lipides et les glucides, la teneur en eau ainsi que les minéraux.

Les protéines : à quelles doses pour notre chat ?

Le premier élément auquel il faut s’intéresser est le taux de protéines brutes* contenu dans la nourriture que vous donnez à votre chat. Il doit être compris au moins entre 40% et 60%. Se satisfaire d’un taux ne suffit pas, la qualité de la viande ou du poisson le composant a toute son importance. En revanche, c’est une donnée parfois complexe à vérifier compte tenu du fait que la plupart des industriels ne sont pas transparents à ce sujet. Vous pouvez par exemple bannir les croquettes sur lesquelles figurent « farine de {boeuf} » (ou d’une autre viande ou poisson).

Les céréales sont-elles indispensables aux besoins nutritionnels du chat ?

Concernant la présence de céréales, que l’on soit pour ou contre, elle doit représenter impérativement moins de 20% dans les croquettes sélectionnées. Si elles ne sont pas dangereuses en très petites quantité dans l’organisme du chat, l’inverse peut rapidement impacter sa santé. Méfiez-vous !

croquettes chien et chat

Les lipides et glucides pour notre félin :

Les lipides et glucides sont aussi des critères à contrôler en priorité. Le taux de lipides doit être le plus faible possible (entre 12 et 20 %), tout comme celui de glucides (< 20 %).

L’humidité dans la nourriture pour chat :

Le taux d’humidité est très important. En particulier lorsque vous donnez des croquettes à votre chat. Quel que soit l’âge de ce dernier, il doit être supérieur à 8%. Les chats sont des animaux qui se nourrissent de proies contenant un fort taux d’humidité (> 60%). Il faut savoir que la teneur en eau contenue dans les croquettes ou dans la pâtée ne peut pas être compensée par la quantité d’eau bue par votre animal. C’est pourquoi il faut être vigilant à ce sujet lors du choix de la nourriture de votre petit compagnon.

Les minéraux :

Le calcium et le phosphore sont les principaux minéraux nécessaires à l’organisme de nos boules de poils. Le taux de calcium présent dans les croquettes doit par exemple se situer entre 0,7 et 1,5%. Quant au taux de phosphore, celui-ci doit être compris entre 0,5 et 1,3%. Le dernier et pas des moindres : le taux de cendres (autres minéraux). Il doit être en moyenne inférieur à 8 %.

 

➡️ Voyons maintenant ensemble les quantités nécessaires à la bonne santé de votre chaton, chat adulte ou chat sénior. Vous trouverez à la fois ces éléments déclinés pour les croquettes et les pâtées complètes.

Les besoins nutritionnels du chaton

Quels indicateurs pour le choix des croquettes :

Les chatons ont des besoins spécifiques en matière d’alimentation. Leurs croquettes doivent contenir des doses minimales de nutriments pour leur garantir une croissance optimale.

  • Dans un premier temps, la qualité et le nombre de protéines sont des indicateurs importants à vérifier. En guise de repère, le taux de protéines contenu dans les croquettes d’un chaton doit être au moins supérieur à 40%.
  • En ce qui concerne le taux de lipides, il doit être situé entre 16 et 22 %. Les glucides quant à eux, doivent représenter une part inférieure à 20 % dans l’alimentation. Généralement, l’enjeu est de trouver des croquettes dans lesquelles ces taux sont les plus faibles, même pour un chaton.
  • Puis, il faut porter son intérêt sur la présence de fibres. Elles ne doivent pas représenter une grande quantité dans la nourriture du chaton, et du chat en général. Cependant, les fibres sont nécessaires en faible quantité, ce qui correspond à un taux inférieur à 3 %.
  • Autre composante intéressante, le taux d’humidité. Il se calcule en fonction de la part de liquide contenue dans les ingrédients utilisés pour concevoir les croquettes. Aussi appelé teneur en eau, le taux d’humidité doit être supérieur à 8 %.
  • Parlons maintenant des minéraux. Sur les paquets de croquettes, on trouve le plus souvent des informations sur le calcium, le phosphore et les cendres. Tous autant qu’ils sont, ils doivent être présents dans l’alimentation avec parcimonie. Par exemple, le taux de calcium doit être compris entre 0,9 et 1,5 %. Le phosphore doit lui se situer entre 0,8 et 1,3 %. Puis enfin, le taux de cendres doit être inférieur à 8 %.

Vous avez désormais les informations clefs pour choisir les croquettes les plus adaptées à votre chaton.

Les indicateurs pour le choix des pâtées complètes :

Si en revanche, vous souhaitez lui donner une alimentation humide, il faut vérifier que la pâtée choisie contient suffisamment de nutriments essentiels à l’organisme de votre chaton.

  • Tout comme dans les croquettes, le taux de protéines doit être en quantité et de qualité suffisante, c’est-à-dire au moins supérieur à 8 %.
  • Du côté des lipides, prenez garde à ce que le taux affiché soit supérieur à 4 %. Les glucides doivent être inférieurs à 2 %. Même si le chaton a besoin de matières grasses pour sa croissance, il faut être vigilant en ce qui concerne les sucres simples et complexes.
  • Toujours en petite quantité dans l’alimentation du chaton, le taux de fibres doit être inférieur à 1,5 %.
  • Au contraire de la teneur en eau qui doit être supérieure à 70 %.
  • Enfin, la pâtée choisie doit contenir une mince quantité de minéraux. Le taux de cendres doit par exemple être inférieur à 2,5 %. Le calcium doit être compris entre 0,15 et 0,3 %. Puis, le taux de phosphore doit se situer entre 0,1 et 0,3 %.

Voilà de quoi vous éclairer dans vos prochains choix de pâtées complètes pour votre chaton. Plus tôt vous lui ferez goûter à une alimentation saine et adaptée, meilleur sera son développement à l’âge adulte. 😉

Les besoins nutritionnels du chat adulte

Alimentation sèche :

En termes d’alimentation sèche, c’est-à-dire de croquettes, vous devrez contrôler les mêmes nutriments. Seuls les taux varient cette fois pour s’adapter aux besoins nutritionnels d’un chat adulte.

Encore une fois, nous vous rappelons que les protéines doivent être de qualité et en nombre suffisant dans les croquettes de votre chat. Le taux de protéines contenu dans sa nourriture doit être à minima supérieur à 40%.

Pour le chat adulte, il faut prendre garde tout d’abord au taux de matières grasses (lipides). Celui-ci doit être compris entre 12 et 18 %. Même si un chat adulte a besoin de matières grasses, il faut veiller à ce que le taux n’excède vraiment pas les 18 %. Encore moins si votre chat ne se dépense pas beaucoup en dehors de son quart d’heure de folie journalier. Nous vous conseillons plutôt dans ce cas à un maximum de 15% si possible. Les glucides quant à eux, doivent être absolument inférieurs à 20 %. Les sucres ne sont en effet pas essentiels au bon fonctionnement de l’organisme des chats. Il est d’ailleurs davantage recommandé que le taux de sucres soit compris entre 10 et 12%.

gamelle de croquettes

Ajoutons à cela quelques fibres, avec si possible un taux inférieur à 4 %.

Nul besoin de vous rappeler l’importance du taux d’humidité présent dans l’alimentation de votre chat adulte. Il doit être supérieur à 8 % dans les croquettes.

Évoquons maintenant le sujet des minéraux. La part de calcium et de phosphore doit être faible mais toutefois existante. Le taux de calcium doit cette fois être compris entre 0,7 et 1,5 %. Pour un taux de phosphore compris entre 0,5 et 1,3 %. Le taux de cendres reste égal à lui-même et doit donc être inférieur à 8 %.

👏 Voici alors un bilan des apports et quantité de ceux-ci qui doivent s’équilibrer dans les croquettes pour votre chat adulte.

L’alimentation humide pour votre chat :

Si vous orientez votre choix plutôt sur l’alimentation humide. Vous devez aussi vous renseigner sur les apports et les ingrédients qui la composent :

  • Les protéines doivent être présentes à hauteur de 8 %.
  • Soyez vigilant à ce que dans la pâtée choisie le taux de lipides soit supérieur à 4 % (sans être pour autant trop élevé) et le taux de glucides soit bien inférieur à 2 %.
  • Une part minime de fibres est également nécessaire pour les félins à l’âge adulte. Leur taux doit être inférieur à 1,5 %.
  • La teneur en eau doit être supérieure à 70 % quel que soit l’âge ou le stade de vie du chat, c’est un indicateur clé à observer.
  • En termes de minéraux, vérifiez que le taux de calcium est bien compris entre 0,15 et 0,3 %, celui de phosphore entre 0,1 et 0,3 %. Et enfin, que le taux de cendres est inférieur à 2,5 %.

Ces taux sont le plus souvent méconnus, à tort. Le respect de ces indications aura un impact direct sur la santé et le comportement de votre chat adulte. Alors n’hésitez plus !

Les besoins nutritionnels du chat sénior

Si vous nourrissez votre chat avec des croquettes :

Un chat sénior a besoin d’un taux de protéines plus élevé dans ses croquettes. C’est pourquoi le taux de protéines doit cette fois être supérieur à 40 %.

  • Le taux de matières grasses (lipides) doit être compris entre 15 et 20 %. Les glucides doivent être inférieurs à 20 %. Tout dépend du poids de votre chat, néanmoins essayez de privilégier des croquettes dans lesquelles les taux de lipides et de glucides sont faibles.
  • Les fibres doivent, toujours être présentes en faible quantité, c’est-à-dire être inférieures à 6 %.
  • Le taux d’humidité présent dans les croquettes d’un chat sénior doit être supérieur à 8 %. Ses articulations entre autres vous diront merci ! 🙂
  • Concernant les minéraux, la part de calcium et de phosphore doivent être respectivement comprises entre 0,7 et 1,5 % et entre 0,5 et 1 %. Puis enfin, les cendres doivent être inférieures à 7 %.

L’alimentation d’un chat sénior requiert une attention toute particulière. Ces différents taux vous permettront ainsi d’avoir un repère pour le choix de ses croquettes.

Si vous nourrissez votre chat avec des pâtées complètes :

Les besoins de votre félin peuvent tout aussi bien être satisfaits par une alimentation humide (pâtée).

  • Le taux de protéines dans sa pâtée doit être supérieur à 8 %. Votre chat en a toujours besoin, quel que soit son âge !
  • Le pourcentage de lipides doit être supérieur à 4. Le taux de glucides quant à lui, doit être inférieur à 2 %. À ajuster en fonction de son poids et de son état de santé.
  • Les fibres doivent être inférieures à 1,5 %.
  • Identique à tous les stades de la vie du chat, le taux d’humidité doit être supérieur à 70 %.
  • Les minéraux principaux tels que le calcium et le phosphore doivent respectivement se situer entre 0,15 et 0,3 % et entre 0,1 et 0,3 %. Enfin, le taux de cendres lui, doit être inférieur à 2,5 %.

En résumé : 

🍿 Les céréales sont-elles indispensables aux besoins nutritionnels des chats ?
Que l’on soit pour ou contre, la proportion de céréales doit rester faible.

🍗 Mon chat doit-il manger des protéines ?
Au-delà du taux de protéines, il faut surtout s’intéresser à la qualité de ces dernières.

🥛 Pourquoi la nourriture humide est importante pour mon chat ?
Elle se rapproche plus de la nourriture ancestrale de nos chats (proies). Il est également plus facile de trouver une meilleure qualité dans cette catégorie plutôt que dans celle des croquettes…


Rejoindre notre communauté pour bénéficier de contenus exclusifs ⬇️


La décision est maintenant entre vos mains. Vous connaissez à présent les besoins nutritionnels de base de votre chat pour chaque moment de sa vie.

Chaque félin est unique c’est pourquoi son alimentation peut être comparée à du cousu main. Si vous avez la moindre question n’hésitez pas à nous écrire en commantaire ou à évoquer le sujet avec votre vétérinaire. ⬇️

Crédits photo : Freepik & Pixabay

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Enregistrer