fbpx

Que doit contenir le régime alimentaire de mon chien et pourquoi ?

Mieux comprendre son chien, c’est aussi savoir décrypter la composition de son alimentation et le rôle de ses principaux composants. Néanmoins, ces données ne sont pas toujours très accessibles et compréhensibles pour chacun. Nous avons beau aimer nos amis à quatre pattes, ce n’est pas pour autant que l’on se découvre une vocation pour la nutrition canine. Cependant, avoir des notions est très important pour comprendre son animal d’une part et pour répondre efficacement à ses besoins pour qu’il soit en bonne santé.

C’est pourquoi l’équipe KIBBS déchiffre l’essentiel pour vous ⬇️

Les besoins nutritionnels du chien

Le régime alimentaire des chiens se compose d’une grande quantité de macronutriments et d’une faible part de micronutriments. Là, tout de suite, ces termes ne vous parlent pas et semblent complexes voire inaccessibles. À vrai dire, c’est bien normal ! Ne vous laissez pas impressionner, bien au contraire, ils regroupent une quantité de composants que nous connaissons tous.

Les Macronutriments

Les macronutriments comprennent entre autres les protéines, les lipides et les glucides. Ils sont indispensables car ils apportent à nos compagnons à quatre pattes l’énergie dont ils ont besoin sous forme de calories. Les trois composants cités ont effectivement un rôle bien particulier à jouer dans l’organisme du chien.

Les protéines

Pour faire simple, les protéines contribuent au développement des muscles, des tendons, au renouvellement des cellules et de molécules qui permettent entre autres de favoriser la digestion ou la régulation des hormones. Elles fournissent en effet, les acides aminés que le corps du chien ne peut pas produire naturellement, via son alimentation. Les protéines apportent également des calories qui se transforment en énergie. D’où leur grande importance.

Dans l’alimentation d’un chien, les protéines doivent être principalement animales. C’est-à-dire qu’elles lui sont apportées par le biais de la viande, des abats, du poisson ou des œufs. En effet, les chiens ont davantage besoin de ce type de protéines qui ne sont pas carencées comme c’est le cas pour celles présentes dans les légumineuses ou céréales.

Les lipides

Derrière le terme « lipides » se cachent les matières grasses ou plus simplement les graisses. Ils sont nécessaires au bon fonctionnement du corps de votre chien. D’une part parce que les graisses renforcent son système immunitaire et favorise l’apparition d’un beau pelage robuste. Et d’autre part, parce qu’elles assurent en partie un apport d’énergie qui n’est pas négligeable. Plus un chien est sollicité (chiens de travail, chiens d’assistance…), plus il a besoin d’énergie et par conséquent de graisses dans son alimentation.

On peut retrouver des lipides dans la viande et les graisses animales, les poissons (gras essentiellement tels que le saumon) et les huiles de poisson ou encore dans des huiles végétales (huile de colza).

Certains acides gras ont un rôle essentiel notamment dans la croissance, la fertilité et le pouvoir de cicatrisation du chien. C’est notamment le cas des acides gras polyinsaturés (AGPI). Ce terme un peu barbare de prime abord, correspond à la présence d’Oméga-3 et d’Oméga-6 dans l’alimentation de votre chien.

Les glucides

BARF - viande crue- régime naturel

Les glucides regroupent les sucres simples et complexes. Là, vous pensez que dans la nutrition il n’y a que des noms barbares ? Eh bien oui, c’est majoritairement le cas. Cependant, l’essentiel ne réside pas dans le terme en lui-même, mais bien dans son rôle au sein du régime alimentaire de votre chien. Il faut juste savoir comment le repérer sur un paquet de croquettes par exemple (ce qui n’est déjà pas forcément évident en fonction des marques). Vous verrez, ce n’est pas si complexe après tout !

Ce qu’il faut savoir c’est que mieux vaut éviter les sucres simples dans la nourriture destinée à votre compagnon. Les sucres complexes apportent des calories mais leur présence n’est pas obligatoire. Ils peuvent être présents mais en faible quantité, tout comme les fibres. Par exemple, le riz, les céréales sont des exemples de sucres complexes. Les fibres quant à elles, sont représentées principalement par les légumes et par certaines céréales. Elles permettent entre autres, d’améliorer le confort digestif de votre chien.

Les Micronutriments

vitamines et compléments alimentaires

Les micronutriments, qui représentent une très petite quantité de leur ration, regroupent les vitamines, oligo-éléments ainsi que les minéraux. Ils contribuent eux aussi au bon fonctionnement de l’organisme des chiens.

Si vous avez opté jusqu’ici pour les croquettes, vous n’aurez pas trop à vous soucier des dosages des micronutriments. Ils sont généralement ajoutés dans des quantités correctes de manière à ne pas carencer votre animal ou à lui causer des problèmes de santé. Dans ce cas, vous n’aurez alors pas besoin de les supplémenter en vitamines ou en minéraux. Le cas échéant serait dangereux pour la santé de votre chien.

Le régime alimentaire de votre chien

Nous espérons en tout cas que vous comprenez désormais un peu mieux la composition de la nourriture de votre animal. Ou tout du moins, les éléments essentiels qui la compose. Mais aussi, que les différents termes abordés tout au long de cet article ne vous semblent plus uniquement réservés aux scientifiques ou aux professionnels en lien avec les animaux.

👉 Si vous souhaitez tout savoir sur les besoins nutritionnels de votre chien, découvrez notre guide complet.


Rejoignez nos emails privés et recevez votre guide 🎁


Crédits photos : Pixabay & Freepik

<strong>À propos de l'auteur :</strong>
À propos de l’auteur :

Passionnée par les animaux, je me bats chaque jour pour leur offrir un monde meilleur. Après avoir étudié leur comportement, c’est tout naturellement que j’écris avec passion autour de ces sujets.

Clémence de Kibbs.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Enregistrer