étiquettes alimentation chiens et chats
Picture of Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Petfood : zoom sur le contenu des étiquettes de l’alimentation des chiens et des chats

Les points clés de l'article 🔑

Lire les étiquettes de l’alimentation des chiens et des chats, c’est plus ou moins facile. Les comprendre, c’est une autre paire de manches ! Est-ce que les éléments qui figurent sur le paquet sont purement trompeurs ou réalistes ? Quelles informations sont obligatoires ? Comment l’étiquetage en Petfood est-il encadré ? Nous répondons à vos questions dans cet article. C’est parti pour la visite guidée !

Comment s’y retrouver dans la jungle des arguments marketing ?

Dans ce premier volet d’une série d’articles, nous allons voir ce que les petfooders ont le droit d’afficher ou non sur les paquets de croquettes et pâtées destinés aux animaux de compagnie. Et aussi constater que les bonnes pratiques en matière d’étiquetage sont (malheureusement) loin d’être appliquées par une majorité d’entre eux.

Le règlement européen en matière d’étiquetage de l’alimentation des chiens et des chats

Du côté de la loi française et européenne ⬇️

Les emballages de nutrition animale sont soumis au règlement européen en matière d’étiquetage. En effet, les fabricants ne font pas ce qu’ils veulent en matière d’étiquetage. Pour autant, bon nombre de petites marques, voire des marques de taille intermédiaire, passent au travers des mailles du filet de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Il s’agit de l’organe de contrôle qui s’assure de la bonne conformité des informations qui figurent sur les paquets de nourriture pour les animaux.

Dans l’univers du petfood, l’action de la DGCCRF s’arrête au “blame and shame” ou “name and shame”. C’est-à-dire au fait de publier les noms des entreprises qui ne respectent pas la réglementation en guise de punition. Cette technique très répandue dans les pays anglo-saxons semble également faire ses preuves en France puisqu’elle est utilisée pour dénoncer divers autres sujets tels que l’égalité salariale entre les hommes et les femmes.

Lire aussi :  Crouquettes vs Pâté : Quelle nourriture choisir pour mon animal de compagnie ?

Mais alors, quels sont les éléments qui doivent obligatoirement figurer sur une étiquette de sachet de croquettes ou pâtées ?

La première chose à noter, c’est que l’étiquette d’un produit ne doit pas induire en erreur le consommateur. Toutes les informations obligatoires doivent être lisibles, visibles et indélébiles. De plus, elles doivent figurer au moins dans la langue du pays dans lequel les croquettes ou pâtées sont commercialisées.

Petfood : quelles informations les fabricants doivent-ils mentionner sur les emballages ?

Les fabricants doivent tout d’abord mentionner sur les étiquettes de l’alimentation des chiens et des chats :

  • à quels animaux sont destinés leurs produits (chiens, chats, ou autres espèces),
  • la composition des aliments,
  • la quantité contenue dans un emballage (en unité de masse pour les produits solides et en unité de volume pour les produits liquides),
  • le numéro de référence du lot,
  • une date limite de consommation,
  • un mode d’emploi (quantité de l’aliment, préparation si nécessaire, …).

Dans le cas où le producteur est différent de la personne en charge de l’étiquetage, les informations suivantes doivent figurer :

  • le nom,
  • la raison sociale,
  • et l’adresse du producteur.

Les fabricants doivent aussi préciser s’il s’agit d’un aliment complet ou complémentaire. Voici les deux extraits du règlement européen 767/2009 dans lesquels ces informations sont mentionnées  :

Une autre obligation des petfooders est celle de ne pas mentir sur les effets que procure leur aliment. Ils doivent en effet vérifier la validité des allégations présentes sur le packaging de l’aliment. C’est-à-dire être en capacité d’apporter une preuve scientifique des mentions faites sur un paquet. Par exemple, on voit de plus en plus des allégations en rapport avec le côté “made in France” alors qu’une grande majorité de l’alimentation animale industrielle est fabriquée en France.

Lire aussi :  Comment sont fabriquées les croquettes et les pâtées de nos chiens et de nos chats ?

D’autres allégations concernent le stade de vie ou encore la santé des animaux. C’est pourquoi nous voyons souvent des termes tels que “hypoallergenic”, “urinary”, “light” ou encore “kitten”, “adult”, “sterilised”, “senior” sur les sachets de croquettes ou de pâtées de nos chiens et chats. Et voici l’extrait de l’article 13 du règlement européen 767/2009 qui évoque cette obligation :

petfood règles etiquetage

Étiquettes alimentation chiens et chats : quelques définitions importantes à comprendre en Petfood

  • aliment composé pour animaux : “un mélange d’au moins deux matières premières pour aliments des animaux, comprenant ou non des additifs pour l’alimentation animale, qui est destiné à l’alimentation animale par voie orale, sous la forme d’un aliment complet pour animaux ou d’un aliment complémentaire pour animaux” [règlement européen 767/2009].
  • alimentation complète : “un aliment composé pour animaux qui, en raison de sa composition, suffit à assurer une ration journalière” [règlement européen 767/2009].
  • alimentation complémentaire : “un aliment composé pour animaux qui a une teneur élevée en certaines substances mais qui, en raison de sa composition, n’assure la ration journalière que s’il est associé à d’autres aliments pour animaux” [règlement européen 767/2009].
  • alimentation industrielle : lorsque l’on parle d’alimentation industrielle, on entend par-là l’ensemble des aliments composés pour animaux qui sont produits à une échelle industrielle. C’est-à-dire à une production à très grande échelle. Ce qui s’oppose par essence au “fait maison”. L’alimentation industrielle désigne donc généralement les croquettes, pâtées (ou autres aliments humides) et la plupart des friandises. Certains aliments lyophilisés pour animaux peuvent également être considérés dans cette catégorie.
  • alimentation sèche : l’alimentation sèche fait directement référence aux croquettes.
  • alimentation humide : tout aliment, à destination des animaux, composé à plus de 60% d’humidité.
5/5 - (1 vote)

Nos meilleurs articles dans la thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter experts

Notre newsletter vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.