fbpx

Comment nourrir mon chat après sa castration

Croquettes, pâtées,… ? Nourrir son chat après sa castration parait complexe. Pourtant, en suivant des règles simples et en s’intéressant aux compositions de la nourriture animale, tout s’éclaire ! On a fait le tour de la question pour vous et on vous dit tout par ici ⬇️

La castration chez le chat

L’opération de castration sur le mâle ou de stérilisation chez la femelle, comporte un certain nombre d’avantages pour chat. Outre, le fait de lutter contre la surpopulation féline en France, cet acte contribue à fortement diminuer les risques de maladies ou de problèmes de santé (tels que les cancers, les kystes, sida du chat,…). Leur espérance de vie augmente alors grandement. Cela les préserve également des blessures de guerres entre chats pour gagner les faveurs d’une femelle en chaleur dans le quartier. Les chats auront donc moins tendance à fuguer et à agir de manière irraisonnée à cause des hormones.

Qui plus est, une fois ses hormones calmées, votre chat ne ressentira plus forcément le besoin obsessionnel de marquer son territoire en urinant partout dans la maison (c’est une tendance, peut-être que le vôtre ne le fait pas ?). De même, votre mâle aura un comportement moins agressif en général. En ce qui concerne les deux sexes, les miaulements intempestifs se calmeront évidemment une fois l’opération effectuée.

Il faut également savoir que l’opération pour un mâle coûte moins cher que pour une femelle. En effet, l’opération pour une chatte dure plus longtemps et comporte plus de risques de complications que celle d’un mâle. Le tarif dépend en partie de la région dans laquelle vous vivez. N’hésitez pas à interroger votre vétérinaire à ce sujet si vous souhaitez un prix précis.

Les besoins nutritionnels du chat

Pour se rapprocher au maximum de l’alimentation naturelle du chat, plusieurs critères sont à observer minutieusement. Le premier auquel il faut s’intéresser est le taux de protéines brutes contenu dans la nourriture que vous donnez à votre chat. Se satisfaire d’un taux ne suffit pas, la qualité de la viande ou du poisson le composant a toute son importance. En revanche, c’est une donnée parfois complexe à vérifier compte tenu du fait que la plupart des industriels ne sont pas transparents à ce sujet. Vous pouvez par exemple bannir les croquettes sur lesquelles figurent « farine de bœuf » (ou d’une autre viande ou poisson). En plus de cela, prenez garde à bien observer ces autres composants :

  • La présence de céréales, que l’on soit pour ou contre, doit représenter impérativement une faible quantité (< 20%) dans l’alimentation. En trop grande quantité elles peuvent provoquer des soucis de santé chez votre chat.
  • Les lipides et glucides sont à contrôler en priorité. Même si votre félin a besoin de graisses, elles ne doivent pas être en trop grandes quantités dans son alimentation.
  • Le taux d’humidité est une donnée importante lorsque vous nourrissez votre chat (pâtée ou croquettes). Sa nourriture doit avoir une teneur en eau suffisante. À ne pas forcément associer avec l’eau bue au cours de la journée. L’un ne compense pas toujours l’autre !
  • Les minéraux tels que le calcium et le phosphore sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme de nos boules de poils favorites. Le taux de cendres (autres minéraux) présents dans les croquettes est aussi à contrôler.

Le tout doit se rapprocher au maximum de l’équilibre alimentaire naturel du chat à l’état sauvage.

KIBBS-chat-alimentation-non-adaptee

Adapter son alimentation après sa castration

Tout d’abord, comprendre les besoins nutritionnels de son chat c’est aussi commencer par analyser sa propre situation. Chaque animal est différent. C’est pourquoi il faut adapter son alimentation en fonction de critères essentiels. À savoir sa santé, son âge, son mode de vie et son poids.

Le principal risque après une castration, est celui de la prise de poids. On observe malheureusement de nombreux cas d’obésité. C’est pourquoi il est nécessaire d’adapter son alimentation.

Les croquettes :

Les croquettes choisies pour votre chat doivent contenir un taux minimal de nutriments cités dans la partie précédente.

Comme nous le disions, les protéines doivent être de qualité et en nombre suffisant dans la nourriture de votre chat. À titre d’indication, le taux de protéines contenu dans les croquettes doit être supérieur à 35%.

Le taux de matières grasses (lipides) quant à lui, doit être compris entre 12 et 18 %. Les sucres simples et complexes (glucides) doivent être inférieurs à 25 %. Essayez de sélectionner des croquettes dans lesquelles les taux de lipides et de glucides sont les plus bas possible.

Les fibres, ne doivent pas représenter une part majeure dans l’alimentation des chats. Elles sont cependant nécessaires en faible quantité. Leur taux doit être inférieur à 4 %.

Les chats sont des animaux qui ont besoin de 50 ml par kg et par jour (soit 250ml pour un chat de 5 kg). Le taux d’humidité présent dans sa nourriture se calcule à partir de la part de liquide contenue dans les aliments qui composent la recette. La teneur en eau contenue dans ses croquettes doit être supérieure à 8 %.

Concernant les minéraux, on retrouve principalement sur les paquets de croquettes des informations sur le calcium, le phosphore et les cendres. La part de calcium et de phosphore doit être faible mais toutefois existante. Le taux de calcium doit par exemple être compris entre 0,7 et 1,5 %. Et, le taux de phosphore doit se situer entre 0,5 et 1,3 %. Enfin, le taux de cendres doit être inférieur à 8 %.

Vous avez désormais l’essentiel des informations pour choisir les croquettes les plus adaptées pour votre chat castré ou stérilisé.

Les pâtées complètes :

Au même titre que les croquettes, les pâtées complètes que vous sélectionnez pour votre félin doivent contenir une dose précise de nutriments pour garantir sa santé. La nourriture humide est très souvent conseillée pour notamment pallier les troubles urinaires chez le chat. Mais aussi pour lui garantir les apports nutritionnels qui se rapprochent le plus de ses besoins à l’état sauvage. Il convient néanmoins de bien choisir sa pâtée. Car vous vous doutez bien que l’ensemble des pâtées complètes qui existent sur le marché ne se valent pas en termes de qualité.

Dans un premier temps, il faut s’assurer que le taux de protéines contenu dans la pâtée est bien supérieur à 8 %.

Ensuite, votre attention doit se porter sur le taux de matières grasses (lipides) et de sucres simples et complexes (glucides) présents. À titre de repère, sachez que le taux de lipides doit être supérieur à 4 % et le taux de glucides doit être inférieur à 10 %.

Les fibres doivent quant à elles, être inférieure à 1,5 %.

L’avantage de la pâtée, c’est principalement que l’humidité dans les aliments qui la composent avoisine les 70 – 80 %. Sachant que la teneur en eau doit être supérieure à 70 %, vous n’aurez normalement pas de mauvaise surprise en vérifiant cet élément dans le tableau de composition sur la boîte ou le sachet.

En termes de minéraux, le taux de calcium doit être compris entre 0,15 et 0,3 % et celui de phosphore doit se situer entre 0,1 et 0,3 %. Enfin, le taux de cendres doit être inférieur à 2,5 %. On peut donc en déduire que leur quantité ne doit pas représenter une part conséquente dans l’alimentation choisie même s’ils sont nécessaires à l’organisme de notre chat adoré.

Nourrir mon chat après sa castration ? Une histoire de plaisir…

Rappelez-vous qu’un chat qui reçoit une nourriture adaptée à ses besoins aura moins tendance à réclamer en dehors des repas, si vous le rationnez, ou de manière générale s’il est nourri à volonté. Du reste, comme pour les humains, une bonne alimentation n’exclut pas forcément la gourmandise 😉 !


Rejoindre notre communauté pour bénéficier de contenus exclusifs ⬇️

 

Crédit photo : freepik.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Enregistrer