fbpx
chien qui joue dans l'herbe
Hugo de Kibbs.fr

Hugo de Kibbs.fr

Comment entretenir le poil de mon chien ?

Les points clés de l'article 🔑

L’application gratuite qui analyse les croquettes de votre chien ou chat.

Vous aimeriez que votre chien ait le poil doux et brillant ? Outre l’aspect esthétique, cela montre aussi qu’il est en bonne santé. On pense souvent que le toilettage est la clé pour obtenir un beau pelage. C’est un facteur, mais c’est loin d’être le seul – ou même le plus important. Suivez ces 6 conseils pour entretenir le poil de votre chien ⬇️.

Offrez-lui une alimentation complète et équilibrée

Pour conserver une peau saine et un pelage brillant, votre chien a besoin d’une alimentation complète et équilibrée. Il lui faut beaucoup de protéines, de bons lipides, quelques glucides et une foule de minéraux et de vitamines. Cela dans des proportions équilibrées, c’est-à-dire adaptées à sa situation (morphologie, âge, niveau d’exercice, etc.). 

En effet, la croissance de nouveaux poils et le renouvellement des cellules de la peau nécessitent des nutriments en permanence. Il est donc important que votre chien en absorbe suffisamment pour répondre à cette demande énergétique.

À l’inverse, une alimentation mal équilibrée peut provoquer des dysfonctionnements de certains organes, et détériorer au passage la peau et le pelage. 

🔔 Suggestion

Pour améliorer l’aspect de son pelage, il est possible de donner des compléments alimentaires à votre chien. La plupart contiennent des micronutriments essentiels à la santé et à la beauté des poils. Notamment, tournez-vous vers des oméga-3, qui sont indispensables mais parfois insuffisants dans l’alimentation.

N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour toute question relative à la nutrition.

Brossez-le régulièrement

Ensuite, brosser votre chien est essentiel pour obtenir un pelage brillant. Qu’il ait le poil court ou long, le brossage permet d’en éliminer les saletés (poils morts, poussières, pellicules, etc.). Cette action stimule aussi le renouvellement des cellules cutanées et la pousse des poils. En outre, le brossage aide également à répartir le sébum sur l’ensemble du pelage, le rendant plus fort et plus brillant.

De plus, en brossant régulièrement votre chien, vous réduirez la quantité de poils qu’il perd dans la maison ou sur vos vêtements. Pour vous débarrasser efficacement de tous ces poils gênants, nous vous conseillons d’investir dans un aspirateur robuste. Surtout lors de la mue saisonnière qui est très importante chez certaines races, il vous rendra un fier service. Vous trouverez plus d’informations sur des aspirateurs ici.

Enfin, le brossage peut être un excellent moyen de renforcer le lien entre votre compagnon et vous. Faites-en un moment de partage et de détente.

À titre indicatif, les chiens à poils longs et à double pelage nécessitent un brossage plusieurs fois par semaine, voire quotidien. Utilisez alors une brosse spécialement conçue pour atteindre le sous-poil. Quant aux chiens à poils courts, ils apprécieront un seul brossage rapide par semaine.

Donnez-lui un bain de temps en temps

De même, donner un bain à votre chien permet aussi d’enlever la saleté, les débris et les odeurs de son pelage et de sa peau. Cela contribue également à éliminer les allergènes responsables d’irritations cutanées.

En règle générale, on recommande de donner un bain à un chien toutes les 6 à 8 semaines. Bien sûr, vous pouvez augmenter la fréquence si votre compagnon se salit souvent, par exemple lors de baignades ou de balades en forêt. S’il souffre de problèmes cutanés particuliers, il pourra aussi avoir besoin de bains traitants plus fréquents. Ici encore, demandez l’avis de votre vétérinaire.

Par ailleurs, vous devez absolument utiliser des produits doux et adaptés aux chiens. N’utilisez jamais de shampooing ou après-shampooing destiné aux humains. Et veillez à choisir des produits qui conviennent aux spécificités de votre animal (poil et cuir chevelu).

Protégez-le contre les parasites

Quatrièmement, les parasites externes comme les puces et les tiques peuvent irriter la peau de votre chien et l’inciter à se gratter, se mordre ou se ronger. Ces automutilations entraînent alors des lésions de la peau et des infections cutanées. Résultat : votre chien a la peau rouge, irritée et croûtée, avec un pelage fin, terne et épars.

De plus, les puces et les tiques sont porteuses de diverses maladies, dont certaines peuvent être mortelles. Alors même si vous n’en voyez pas dans son pelage, il est essentiel de protéger votre chien tout au long de l’année.

Idem, protégez-le contre les parasites internes, en lui donnant un vermifuge tous les ans. En effet, en plus d’être dangereuses pour la santé, des affections internes peuvent également endommager le pelage et la peau.

Comme toujours, demandez conseil à votre vétérinaire avant d’envisager toute médication.

chien qui dort dans le lit

Faites faire de l’exercice à votre chien

Comme une alimentation équilibrée et saine, une activité physique suffisante est indispensable pour que votre chien soit en bonne santé. Et cela se reflétera automatiquement sur son pelage.

Faire de l’exercice stimule le système cardiaque et la circulation sanguine, améliorant leur fonctionnement de manière générale. Concrètement, cette stimulation aide le sang à transporter tous les nutriments nécessaires aux autres organes – dont la peau. Cela améliore non seulement la santé générale de votre animal, mais aussi la qualité de sa peau et de son pelage.

L’exercice prévient également l’obésité, un problème qui contribue grandement à l’inflammation généralisée du corps et à la détérioration de la santé. Or, ces deux facteurs peuvent dégrader la qualité du pelage.

socialisation du chiot : l'importance du s

Traitez ses éventuelles allergies

Ensuite, les chiens qui souffrent d’allergies peuvent subir une inflammation de la peau, qui provoque des rougeurs et des démangeaisons. Cette inflammation altère alors la barrière cutanée et favorise le développement d’infections, causant encore plus de démangeaisons, d’infections et d’irritations. Un véritable cercle vicieux qui nuit à la santé du pelage…

Les interviews indépendantes et claires des grands acteurs du Petfood

Malheureusement, une allergie nécessite souvent un traitement à long terme. Il faut d’abord identifier les allergènes responsables et les éliminer (ou du moins les éviter au maximum). Un exercice pas toujours aisé en cas d’allergies saisonnières ou environnementales… Et parfois, un traitement antihistaminique peut aussi être envisagé.

Dans tous les cas, si vous pensez que votre chien est allergique, consultez votre vétérinaire. Vous déterminerez ensemble la cause de l’allergie et la solution à mettre en place. 

Crédits photos : Pixabay

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.