fbpx
Chat - Chien
-

-

Comment prévenir le diabète chez le chat ?

Les points clés de l'article 🔑

L’application gratuite qui analyse les croquettes de votre chien ou chat.

En temps normal, les aliments ingérés par le chat sont décomposés par le système digestif de façon à obtenir des nutriments utilisables par l’organisme. Les glucides notamment, sont métabolisés en glucose, qui sera une source d’énergie pour les cellules. Dans ce processus, l’insuline joue un rôle majeur. Si elle est produite en quantité insuffisante, le glucose s’accumulera dans le sang au lieu d’être assimilé par les cellules. L’animal se retrouve ainsi en hyperglycémie de façon persistante. Les reins ne sont plus capables de réabsorber le glucose en excès, qui passe alors dans la vessie pour être éliminé dans les urines.

Lorsqu’un chat est diabétique, la production d’urine augmente de façon importante. Ce phénomène s’appelle la polyurie, qui parfois peut s’accompagner de malpropreté quand l’animal n’est plus en mesure de se contrôler. En parallèle, il boit également beaucoup plus, et plus souvent : on parle de polydipsie. Le diabète s’accompagne également de troubles de l’appétit (qui en fonction des cas, peut être augmenté ou diminué), ainsi qu’une perte de poids, même lorsque l’animal mange plus qu’avant. Enfin, le chat aura un pelage plus terne. Il présentera aussi un état de fatigue avancée, avec une baisse importante de son activité physique, remplacée par des siestes plus fréquentes.

Le diabète est une maladie grave qui nécessite un traitement lourd et coûteux, nécessitant des injections d’insuline de façon régulière. Une alimentation adaptée devra également être mise en place. Mais comme le dit le proverbe, il vaut mieux prévenir que guérir, alors que faire pour prévenir le diabète chez le chat ?

Prévention du diabète : lutter contre le surpoids et l’obésité du chat

Un chat obèse ou en surpoids a 4 fois plus de chances de devenir diabétique. Lutter contre le surpoids, c’est d’abord apprendre à le reconnaître, ce qui n’est pas forcément facile ! Tout d’abord, vous devez pouvoir sentir les côtes de votre animal lorsque vous touchez sa cage thoracique. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il a trop de graisse sur les côtes.

Un chat obèse aura également une poche graisseuse sur le ventre, et on aura du mal à voir la démarcation de sa taille lorsqu’on regarde l’animal du dessus.

Diabète chat prévention

👉 Pour lutter contre l’obésité, un bon moyen est d’utiliser des gamelles anti-glouton. Il s’agit de petits puzzles à résoudre pour avoir accès aux croquettes. Généralement l’animal sera amené à utiliser une patte pour récupérer son repas. Il sera stimulé, et comme l’accès à la nourriture se fait plus lentement, il sera moins glouton.

Par ailleurs, la pâtée pour chat est beaucoup moins calorique que les croquettes. Ainsi, 100 grammes de croquettes représentent environ 350-400 kcal, tandis que la même quantité de pâtée ne compte que 90-100 kcal. En mangeant de la pâtée, un chat sera donc rassasié plus facilement, et l’apport énergétique sera plus facilement contenu.

Éviter la sédentarité et limiter les facteurs de stress pour prévenir le diabète chez le chat ?

Un chat actif, qui passe une grande partie de sa vie à l’extérieur, a moins de risque d’être en surpoids et donc de développer un diabète. Mais pour un chat qui vit en appartement, éviter la sédentarité n’est pas facile ! Idéalement, il faut pouvoir l’emmener faire des balades quotidiennement, en utilisant une laisse ou un harnais. Pour les balades, choisissez des endroits calmes, en dehors des périodes d’affluences. Il vaut mieux éviter un parc pour enfant à la sortie de l’école, car le bruit et l’activité pourraient stresser votre animal. Par contre, ce même parc en début de soirée sera parfaitement adapté, car il proposera des parcours (toboggan, etc.) à même de stimuler votre chat.

Si cela est trop contraignant, essayez d’enrichir l’environnement de votre chat, en lui achetant un arbre à chat par exemple, ou en lui installant des plateformes d’observation en hauteur. Pensez à jouer régulièrement avec votre petit compagnon : en plus d’éviter l’ennui, cela lui permet de se dépenser !

Outre la sédentarité, le stress est aussi un facteur de risque. Si vous avez plusieurs animaux de compagnie et que la cohabitation ne se passe pas très bien, vous pouvez limiter les situations stressantes de plusieurs manières. Tout d’abord, chaque animal devrait avoir sa propre litière et son propre coin couchage, pour éviter les conflits de territoire. Ensuite, vous pouvez diffuser dans la maison des phéromones apaisantes, avec les diffuseurs Feliway par exemple. Ces phéromones sont parfaitement inodores, mais ils ont la faculté de réduire les tensions entre animaux.

Donner à son chat une alimentation pauvre en glucides

Un chat qui est nourri exclusivement avec des croquettes est plus à risque de développer un diabète. Celles-ci sont systématiquement très riches en glucides, avec des taux pouvant aller jusqu’à 50% ! Pour limiter les risques, il vaut mieux privilégier les recettes qui contiennent beaucoup de protéines (+ de 40%) et peu de glucides, idéalement moins de 25%.

Croquette diabète chat

La fabrication des croquettes nécessite de l’amidon, qui est un glucide, donc il est impossible d’avoir un taux de sucres très bas. Comme pour la lutte contre l’obésité, il est préférable de donner de la pâtée pour chat à votre animal. Les marques de qualité proposent des mousses ou des pâtées avec moins de 1% de glucides, ce qui permet de réduire sérieusement le risque de diabète.

Crédits photos : pixabay

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scannez les croquettes de votre animal... Et découvrez leur note !

SCANNEZ l'alimentation de votre animal