fbpx
rose rouge sur une tombe
Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Peut-on se faire enterrer avec son animal ?

Les points clés de l'article 🔑

L’application gratuite qui analyse les croquettes de votre chien ou chat.

À la vie comme à la mort ! Certains parents d’animaux souhaitent également partager le repos éternel avec leurs chiens ou chats. Pourtant, on ne fait pas ce que l’on souhaite. Même dans la mort. Il faut respecter la loi.

Mais alors comment faire pour partager sa tombe avec animal ? Peut-on vraiment se faire enterrer avec son chien ou chat ? ⚰️

Ces questions, on ne se les pose pas forcément tous les jours. Certes. Pour autant, si telle est votre volonté, mieux vaut s’y prendre à l’avance. Notamment en termes de démarches à réaliser. Un souhait qui paraît si simple. Et qui pourtant, dans la pratique ne l’est pas forcément. Dispersons ensemble le brouillard qui entoure le fait d’être enterré·e avec ses animaux de compagnie. 🌫

Ai-je le droit d’être enterré avec mon chien ?

Malgré les demandes qui se multiplient ces dernières années, être enterré·e avec le corps de son animal de compagnie est toujours interdit par la loi (articles L. 2223-3 et L. 2223-13 du code général des collectivités territoriales). Désolé pour cette déception mais la loi est très claire à ce sujet. Seuls les humains ont le droit de disposer d’une sépulture dans un cimetière communal. Impossible de réunir nos deux espèces dans cet endroit.

En revanche, si vous êtes attaché·e à l’idée du cimetière, il existe une trentaine de cimetières animaliers en France à ce jour. D’ailleurs, le premier cimetière animalier du monde est celui situé à Asnières (92) en région parisienne. Sa construction date de la fin du XIXe siècle. De nombreux chiens célèbres reposent à cet endroit. Incroyable n’est-ce pas ?

Il en va de même pour l’éventualité d’une incinération commune. Ou d’un mélange de vos cendres et de celles de votre animal. Encore une fois, c’est interdit dans notre pays. Dès lors, aucun professionnel, ni aucun crématorium sera en mesure d’effectuer cette manipulation.

Et dans le cadre d’une inhumation avec les cendres de son animal placées dans une urne funéraire, est-ce possible ?

A-t-on le droit d’être inhumé avec les cendres de son animal ?

Malheureusement, la loi n’est pas en faveur de cette pratique. Il existe pourtant quelques rumeurs d’exceptions. À vrai dire, tout dépend du cimetière, de la mairie et de l’endroit où vous vivez. Mais avant cela, il faudrait déjà être en mesure de récupérer les cendres de votre animal de compagnie.

Lorsque votre chien ou votre chat meurt, vous avez le choix entre une incinération individuelle ou collective. L’incinération individuelle va vous permettre de récupérer une partie des cendres de votre petit compagnon. Et de les placer dans une urne ou un bijou funéraire (ou cinéraire). C’est donc la méthode à privilégier si vous souhaitez une inhumation incluant les cendres de votre animal de compagnie. ⚱️

Malgré tout ces efforts, vous pouvez essuyer un refus. Pour tenter votre chance, vous devez formuler une demande préalable auprès de votre mairie. Rares sont ceux qui ont obtenu cette permission en toute franchise. Très peu de cimetières traditionnels valident cette pratique. Il faut avouer que depuis le XIXe siècle cela n’a pas tellement évolué … C’est chacun son cimetière ! (Et encore…)

C’est pourquoi, un bijou cinéraire peut passer plus facilement incognito le jour où l’heure sera venue pour vous aussi de quitter ce monde. Il suffit d’en faire part à ses proches. Quitte à le noter quelque part. Verba volent, scripta manent (les paroles s’envolent mais les écrits restent). Ainsi, ce ou ces bijoux pourront être glissés dans votre dernière tenue avant l’inhumation ou la crémation. Au moins, vous serez sûr·e de garder vos animaux au plus près de vous pour l’éternité. 🕊

Habiter à la campagne, la seule alternative pour être enterré avec son chien ?

Mais on ne vous a pas encore tout dit. Il existe UN moyen de se faire enterrer avec son animal de compagnie en France. En effet, si vous choisissez d’être enterré·e sur votre propriété, c’est possible. N’oublions pas la ribambelle de conditions associées qu’il convient de citer :

  • Le terrain sur lequel vous souhaitez être inhumé·e doit vous appartenir officiellement
  • Vous devez habiter à la campagne ou du moins dans un endroit peu peuplé
  • Votre habitation doit se situer à plus de 35 mètres d’une commune (des autres habitations et de tous points d’eau)
  • L’animal doit peser impérativement moins de 40 kg

Lorsque l’animal pèse plus de 40kg comme cela peut être le cas pour de très grands chiens, il faudra faire appel à un équarrisseur ou à votre vétérinaire. Le tout sous 48h pour prendre en charge le corps de votre animal. Ensuite, vous n’aurez d’autres choix qu’entre la crémation individuelle, collective ou l’inhumation dans un cimetière animalier proche de chez vous.

fleurs dans un cimetière

Quelles démarches réaliser pour se faire enterrer avec son chien ou tout autre animal de compagnie ?

Bonne nouvelle, il existe au moins un cas de figure dans lequel c’est réalisable. Mais ne vous réjouissez pas trop vite. Une inhumation avec son animal de compagnie nécessite une préparation. Ou du moins, une certaine anticipation. 📨

L’avantage principal de se faire enterrer chez soi, avec ou sans son défunt animal de compagnie, c’est que l’on économise les frais de concession. Ces frais sont autant pratiqués dans les cimetières destinés aux humains que dans les cimetières animaliers. Finalement, les coûts sont proches d’une inhumation « classique ».

En ce qui concerne les démarches à réaliser, nous sommes en revanche bien moins proche de celles d’une inhumation dite « classique ». En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit ce type de demandes. D’une part, car elle concerne une inhumation privée. Mais en plus, une inhumation privée en compagnie de votre défunt animal.

Il faut donc s’armer de patience. Et suivre les étapes les unes après les autres. Prêt·e pour être incollable sur les démarches, les conditions et obligations à respecter ? 🗂

S’assurer de remplir toutes les conditions

Il faut tout d’abord s’assurer que toutes les conditions d’une inhumation à domicile sont remplies. L’inhumation sur une propriété privée reste une demande exceptionnelle. Encore une fois, c’est une démarche très encadrée par la loi. Mais autorisée (art. L. 2223-9 du Code général des collectivités territoriales).

Oui, même en tant qu’humain, cela ne va pas être du gâteau. On ne dit pas cela pour vous décourager. Bien au contraire. C’est uniquement dans le but de vous prévenir. Car cela s’anticipe. Beaucoup. Vraiment beaucoup (vive l’administratif !). Mais cela vaut le coup de se battre ! 🐾

Voici les conditions à respecter :

  • Que la propriété se situe en dehors d’une agglomération (villes, villages, hameaux, même très petits)
  • Habiter à plus de 35 mètres d’éventuels voisins
  • Obtenir une validation auprès d’un hydrogéologue agréé par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Il vérifie entre autres la fiabilité du terrain. Et que l’endroit retenu est suffisamment éloigné de nappes phréatiques par rapport à une éventuelle contamination de l’eau.
  • L’emplacement prévu doit être facile d’accès pour le service de pompes funèbres
  • La tombe correspond à la règlementation concernant les sépultures dans un cimetière (elle s’applique aussi à domicile !)

Non, ce n’est pas fini attendez, il en reste encore. Car vos proches devront aussi fournir au préfet de votre région un dossier contenant :

  • le certificat de votre décès (signé par un médecin)
  • la déclaration de décès (obtenue sur le lieu du décès par un officier de l’état civil)
  • une autorisation de fermeture du cercueil

Le tout est valable pour une seule personne. Si vous souhaitez par exemple être enterré·e en couple sur votre propriété (sans même parler de vos animaux), il faut effectuer une demande par humain au préfet régional. C’est alors lui qui validera ou non votre requête.

Bref, c’est pas simple de mourir. Et de souhaiter être enterré·e avec son animal sur sa propriété, encore moins. On ne vous a pas menti. Ces démarches sont longues et fastidieuses. Accrochez-vous ! 🙏🏻

Et si la maison change de propriétaire ?

Très bonne question. Là encore, la loi dispose qu’une dégradation ou destruction de la sépulture est interdite (art. 225.17 du code pénal). De la même manière, impossible de la déplacer. Même au sein de la même propriété.

Pour les acquéreurs, il y a aussi un détail un peu moins sympathique. Les héritiers du ou des défunts enterrés sur cette propriété ont un droit de se recueillir perpétuellement. C’est-à-dire qu’ils doivent avoir accès à la tombe en toutes circonstances. D’ailleurs, s’il ne reste plus aucun héritier, le propriétaire doit entretenir la tombe du défunt. Pas top si la propriété ne reste pas dans la famille. Enfin, surtout pour l’acheteur 😁.

Cependant, la famille peut souhaiter déplacer les restes dans le cadre d’une vente par exemple. Dans ce cas, il faudra envisager de les placer dans une sépulture ou dans un espace plus traditionnel disons (art. R. 2213-39-1 du Code général des collectivités territoriales). En revanche, les restes de votre animal de compagnie ne pourront pas vous suivre dans ce type de structures. 🕊

chien et chat qui chemin

Peut-on enterrer son animal dans son jardin ?

Pas forcément besoin d’être âgé·es pour se demander si oui ou non on peut être enterré·e avec son animal. On a tout à fait le droit de vouloir malgré tout effectuer notre dernier voyage en très bonne compagnie. Nos animaux ont une place importante dans nos vies. Pour certains c’est un meilleur ami. Pour d’autres c’est un membre à part entière de la famille. Ce type de relation ne s’oublie pas. 🐾

C’est pourquoi une autre option est possible si vous ne pensez pas mourir de si tôt. Celle d’enterrer votre animal dans votre jardin. Pour ce faire il faut bien sûr un jardin. Mais aussi respecter bon nombre de conditions.

Peut-on enterrer son chat dans son jardin ?

Vous pouvez tout à fait envisager d’enterrer votre chat dans votre jardin. Cependant, il y a certaines conditions à respecter :

  • Encore une fois, il faut être propriétaire
  • Le corps de votre animal doit se trouver à plus d’un mètre de profondeur
  • L’endroit où son corps reposera doit se trouver à plus de 35 mètres de toute habitation ou source d’eau
  • Vous devez envelopper le corps de votre chat dans un cercueil, une boîte ou un linge
  • Enfin, il faut placer de la chaux vive sur votre chat avant de refermer sa tombe

La chaux évite toute contamination. Elle permet entre autres de retenir les odeurs et de ralentir la décomposition du corps.

Peut-on enterrer son chien dans son jardin ?

De la même manière, vous pouvez aussi enterrer votre chien dans votre jardin. Les conditions à respecter sont les mêmes que pour les chats. À l’exception du poids maximal autorisé. En effet, si votre animal de compagnie pèse plus de 40 kg, vous devrez suivre la procédure « classique ». C’est-à-dire contacter votre vétérinaire ou directement un équarrisseur pour prendre en charge le corps de votre animal.

pelle dans la terre

Quels choix possibles pour partager le repos éternel avec son animal ?

Finalement, on se rend compte qu’il existe actuellement peu de choix pour garder son animal auprès de soi après son décès. Et encore moins pour être tous les deux réunis dans la mort. Résumons ensemble les options possibles.

Enterrer son animal de compagnie dans son jardin pour le garder près de soi

Enterrer son chien ou son chat dans son jardin est autorisé à condition que :

  • Vous soyez propriétaire du lieu en question
  • Que l’animal soit enterré à plus d’un mètre de profondeur
  • L’endroit choisi doit se trouver à plus de 35 mètres de toute habitation ou source d’eau
  • Vous devez envelopper le corps de votre animal (dans un cercueil, une boîte ou un linge)
  • Et enduire son corps de chaux vive avant de refermer sa tombe

La perspective d’avoir la possibilité de garder vos animaux près de vous est déjà un soulagement. N’est-ce pas ? 🙏🏻

Il existe aussi un moyen pour que vous soyez tous les deux réunis pour toujours. Le seul moyen légal à vrai dire. 🕯

Se faire enterrer avec son chien dans son jardin

La seule possibilité de se faire enterrer avec son animal reste de choisir l’inhumation à domicile. C’est-à-dire d’être enterré·e sur sa propriété. Dans ce cas, vous avez la possibilité de reposer en paix avec votre défunt animal de compagnie. N’oublions pas les conditions à respecter malgré tout :

  • Le terrain doit vous appartenir
  • Vous devez habiter en zone rurale
  • Votre habitation doit se situer à plus de 35 mètres d’une commune ou des autres habitations et de tous points d’eau
  • L’animal doit peser moins de 40 kg

Ce qu’il faut retenir également dans ce cas de figure, c’est que votre chien ou votre chat n’a pas l’obligation d’être incinéré pour être inhumé avec vous. Vous pouvez tout à fait réunir les deux dépouilles. C’est une question de préférence. Vous pouvez tout aussi bien récupérer les cendres de votre animal dans une urne scellée. Ou les disperser près de vous. ⚱️

Si vous n’avez pas une habitation qui respecte ces critères, vous pouvez toujours poser la question à votre mairie pour une inhumation avec les cendres de votre animal placées dans une urne. Mais il y a de grandes chances que vous receviez une réponse négative. Qui ne tente rien n’a rien, essayez. Vous verrez bien.

L’essentiel, c’est que nous ayons au moins quelques options possibles pour garder nos animaux près de nous. Peu importe notre âge, c’est important de le savoir. Offrir une mort digne et partager le repos éternel avec son animal est donc possible. En respectant bien sûr les (quelques) conditions légales précises et inflexibles à ce sujet.

Nous espérons que dans les années à venir, la législation évoluera dans le bon sens. Et que nous pourrons enfin mourir l’esprit tranquille en compagnie de nos petits protégés. Le tout sans devoir remuer ciel et terre. Ni mobiliser une ribambelle d’acteurs administratifs. En d’autres termes, il y a encore un immense chemin à parcourir ! ❤️

Crédits photos : Pixabay & Pexels

Les interviews indépendantes et claires des grands acteurs du Petfood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scannez les croquettes de votre animal... Et découvrez leur note !

SCANNEZ l'alimentation de votre animal