fbpx
chien vizla de profil
Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Comment savoir si mon chien a les oreilles sales ? (+3 conseils pour les nettoyer)

Les points clés de l'article 🔑

L’application gratuite qui analyse les croquettes de votre chien ou chat.

Le problème lorsqu’un chien a les oreilles sales, c’est surtout qu’il risque bon nombre de complications désagréables. Et c’est certainement la dernière chose que vous souhaitez. Mais encore faudrait-il repérer qu’elles le sont, n’est-ce pas ? Pas de panique, c’est l’objectif premier de cet article. Si vous constatez que les oreilles de votre chien sont effectivement sales, nous avons glissé trois précieux conseils dans cet article pour apprendre à les nettoyer efficacement. Et ainsi éviter les pires situations pour votre fidèle compagnon.

Oreilles sales chez le chien : comment les repérer ?

Tout comme les oreilles humaines, les oreilles des chiens peuvent être encombrées par un surplus de cérumen. Ce n’est jamais très agréable. Lorsque cela arrive, on a envie d’une seule chose : se déboucher les oreilles. Sauf que nos chiens ne peuvent pas y parvenir seuls. En effet, ils ont besoin de notre aide. Dès lors, comment savoir si leurs oreilles sont sales ?

Mon chien se gratte souvent les oreilles

L’indice n°1 est son attitude. Effectivement, lorsque votre chien ressent une gêne, le plus souvent, il essaye de s’en débarrasser par lui-même. Ce qui donne lieu à des positions ou attitudes quelque peu étranges. Mais surtout répétitives. Car il est rare que nos chiens parviennent à leurs fins dans ces cas-là.

Comparez les croquettes & pâtées de votre chat

Dès lors, si vous observez votre chien se gratter l’oreille avec insistance, vérifiez d’abord son oreille. Est-ce un corps étranger (épillet, insecte, …) qui le gêne ? Parfois, impossible de savoir uniquement à l’œil nu. Dans tous les cas, un autre indice peut vous aider. Votre chien peut avoir des saletés au bord de ses oreilles.

Une substance marron sort des oreilles de mon chien, est-ce normal ?

En effet, l’indice n°2 ce sont les saletés dans l’oreille ou au bord de celle-ci. Ces sécrétions sont naturelles. Il s’agit du cérumen. Comme pour nous, il protège l’oreille. Seule la couleur diffère. Elles sont généralement de couleur marron et plus ou moins foncée en fonction du chien et de sa propre couleur. Le corps du chien expulse les intrus par le biais du cérumen. Et c’est ainsi qu’il arrive parfois que votre chien en ait beaucoup à l’entrée de l’oreille (oreille externe). Ce qui ne signifie pas obligatoirement que son conduit auditif est bouché. Mais que le surplus de cérumen soit naturellement rejeté.

Si la couleur du cérumen de votre chien se rapproche du jaune ou d’une tout autre couleur non habituelle, c’est plutôt inquiétant. Car cela signifie qu’une infection se développe dans son oreille. Bonjour l’otite ! N’attendez pas, filez chez votre vétérinaire pour poser un diagnostic et commencer un traitement le plus vite possible. C’est très douloureux pour votre chien.

chihuahua couché les oreilles dressées

Oreilles sales du chien : quels risques ?

Les oreilles sales restent un risque pour un chien. Elles sont surtout sources de douleur. Un mauvais entretien des oreilles de votre compagnon à quatre pattes peut déboucher sur une gale d’oreilles ou des otites.

La gale d’oreilles chez le chien

La gale d’oreille ou otocariose est très fréquente. Il s’agit d’un type d’otite externe provoquée par un parasite (otodecte cynotis). C’est une maladie très contagieuse envers les autres chiens ou chats. En revanche, elle ne se transmet pas aux humains.

Généralement, elle est caractérisée par un surplus de cérumen plus foncé que d’ordinaire. En plus de cela, votre chien aura tendance à se gratter frénétiquement les oreilles, quitte à ce que cela provoque l’apparition de plaies. Cependant, pour un diagnostic sûr, vous devrez contacter immédiatement votre vétérinaire.

L’otite chez le chien

Comme chez l’humain, il existe plusieurs types d’otites chez le chien. Quelque soit leur forme, elles ont pour point commun d’être très gênantes et douloureuses pour votre chien. C’est pourquoi, au moindre soupçon, il convient de vérifier avec un professionnel de santé animale.

Notamment si vous observez :

  • que les oreilles de votre chien sont rouges (signe d’inflammation ; attention votre chien a peut-être attrapé un coup de soleil),
  • qu’elles dégagent une odeur désagréable,
  • un surplus de cérumen,
  • que votre chien a tendance à se gratter très fréquemment les oreilles (quitte à parfois couiner).

Mon chien a toujours les oreilles sales : existe-t-il une solution ?

Votre chien est déjà passé par-là ? On compatis. Mais le cérumen revient sans cesse. Ou pire : les otites. Dès lors, vous en venez à vous demander s’il n’existe pas un lien avec sa génétique. Et vous n’avez peut-être pas tout faux.

Les oreilles sales chez le chien : une question de races ?

Effectivement, il existe en quelque sorte des prédispositions raciales pour les problèmes auriculaires chez le chien. C’est le cas pour les chiens tels que les Cockers, les Cavaliers King Charles, les Teckels, Bassets, et bien d’autres. Ces races de chiens ont pour point commun les oreilles tombantes et les poils longs. Les canaux auriculaires sont alors obstrués. Ce qui empêche le cérumen de s’évacuer naturellement. Ou du moins complexifie la tâche en le retenant à l’entrée des oreilles du chien.

Les interviews indépendantes et claires des grands acteurs du Petfood

Le cérumen macère alors dans l’oreille. Les bactéries s’y développent alors plus rapidement que pour les chiens aux oreilles droites et moins poilues. Il convient alors de les surveiller et de les entretenir régulièrement. Sans abuser pour autant. Car les lavages répétés peuvent également provoquer des otites. Notamment s’ils ne sont pas opérés de la bonne manière. Ni avec un produit adapté. Dans ce cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

Comment limiter la saleté dans les oreilles de mon chien ?

Le meilleur moyen pour limiter la réapparition de problèmes de santé auriculaires chez votre chien reste le toilettage. En effet, un entretien régulier des oreilles de votre chien peut lui éviter de souffrir.

Une taille des poils à l’entrée des oreilles est parfois nécessaire. Notamment lorsqu’ils obstruent l’entrée du conduit auditif du chien. C’est pourquoi un rendez-vous chez le toiletteur s’impose pour les chiens aux oreilles tombantes. En plus de cela, des soins de nettoyage des oreilles se révèlent souvent nécessaires pour ces chiens. Il faut donc bien surveiller les oreilles de votre chien si tel est son cas. 👂🏻

auscultation vétérinaire oreille sale chien

Comment nettoyer efficacement les oreilles de mon chien ?

Oreilles tombantes ou non, nettoyer les oreilles de votre chien doit devenir un réflexe. Mais comment faire pour les nettoyer efficacement sans que mon chien prenne peur ? Et à quelle fréquence nettoyer les oreilles d’un chien. Nous répondons à vos questions. ⬇️

Oreilles sales : les 3 astuces pour un nettoyage en douceur

Si vous n’avez encore jamais nettoyé les oreilles de votre chien, ces trois conseils seront indispensables :

  • habituer votre chien à être manipulé progressivement (notamment au niveau des oreilles),
  • sélectionner un produit nettoyant adapté et avoir des compresses à la maison,
  • prendre le temps nécessaire pour cette routine du nettoyage d’oreilles.

En effet, si vous comptiez nettoyer les oreilles de votre chien de but en blanc, il y a des chances pour que cela tourne mal. D’une part, parce que cela va créer du stress chez votre chien qui va se demander ce qui vous passe par la tête tout d’un coup. Mais surtout parce que toutes les conditions sont réunies pour que votre chien assimile ce nettoyage à un moment désagréable. C’est pourquoi, dans la mesure du possible, il faut travailler le nettoyage des oreilles par étapes en amont.

Quoi qu’il en soit, le jour J vous aurez besoin de compresses et d’un soin nettoyant des oreilles adapté aux chiens. Commencez par appliquer le produit dans l’oreille de votre chien et massez la base de son oreille. Le cérumen va alors progressivement se dissoudre au contact du produit. Et là, tous aux abris ! Votre chien va instinctivement se secouer pour éliminer ce qui lui chatouille l’oreille. Restez près de lui. Ensuite, vient le moment d’utiliser vos compresses. Récupérez le surplus de cérumen décollé grâce au nettoyant. Allons, courage, il ne vous reste plus qu’une oreille à faire !

La meilleure méthode pour du long terme reste celle de suivre un coaching en medical training ou soins coopératifs. Elle se base sur le respect du consentement du chien pour opérer des soins d’hygiène classique (coupe des ongles, nettoyage des yeux, des oreilles, toilettage, …) ou vétérinaires. C’est un travail à mener au quotidien pour que votre chien soit à l’aise, au moins avec les soins de base. De plus, cela développe énormément sa confiance envers vous. Le parfait combo, n’est-ce pas ? 🐶

Mon chien a les oreilles sales : à quelle fréquence les nettoyer ?

Maintenant que vous connaissez l’importance du nettoyage des oreilles de votre chien et comment vous y prendre, intéressons-nous à la fréquence. C’est vrai cela. Nous parlions quelques lignes plus tôt d’un nettoyage « régulier ». Finalement, que signifie ce terme dans le cas du nettoyage des oreilles de votre fidèle compagnon ?

En général, on recommande un nettoyage une fois par semaine ou au maximum toutes les deux semaines pour les chiens à poils longs et / ou oreilles tombantes. En ce qui concerne les chiens qui ont les oreilles droites, un nettoyage une fois par mois suffit. Il convient toutefois de vérifier ses oreilles. Dans tous les cas, il ne faut pas nettoyer les oreilles d’un chien plus d’une fois par semaine. Sinon, vous risqueriez d’irriter son conduit auditif. Et de produire l’effet inverse…

Crédis photos : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scannez les croquettes de votre animal... Et découvrez leur note !

SCANNEZ l'alimentation de votre animal