fbpx

Pourquoi mon chien mange ses crottes ?

Nos chiens nous réservent parfois des surprises en matière de comportement. Nous ne sommes pas devins mais si vous lisez en ce moment-même cet article, c’est que votre chien a récemment mangé ses crottes, voire même celles d’autres animaux du foyer ou à l’extérieur au cours d’une balade. Vous commencez à vous poser des questions… et à vouloir trouver des solutions pour éviter que ce genre d’agissements se reproduisent ? Découvrez pourquoi votre chien mange ses crottes ⬇️

Mon chien mange ses crottes : pourquoi ?

Le fait de manger ses crottes n’est pas un comportement anodin pour un chien. On appelle ce phénomène la coprophagie (ou scatophagie). En particulier lorsque ce comportement devient obsessionnel et de ce fait régulier.
Contrairement à ce que l’on pense, ce type d’agissements n’apparaît pas simplement à cause d’un besoin d’attention exacerbé de la part de votre chien. Mais cela doit toutefois attirer votre curiosité. Par ce biais, il essaie d’entrer en communication avec vous, de vous faire comprendre quelque chose. Alors plutôt que de le gronder et de l’empêcher de s’exprimer, concentrons-nous pour comprendre le message qu’il souhaite nous transmettre.
En fonction de l’âge du chien, et de la régularité de cette action, les causes peuvent être nombreuses et plus ou moins dangereuses pour sa santé.

Avant d’aller plus loin dans la lecture des causes éventuelles de ce comportement, arrêtez-vous quelques minutes et pensez au contexte. Que mange votre chien et à quelle fréquence ? Fait-il assez d’exercice ? Faites le point sur son environnement, sur la date approximative où vous avez observé ce comportement chez lui pour la première fois. Si depuis cela s’est répété souvent. C’est un moment important alors prenez votre temps car cela vous guidera vers la ou les causes probables de ces agissements. Vous serez ainsi plus à même d’expliquer la situation dans sa globalité à votre vétérinaire. Il faut tout d’abord différencier les causes liées purement à l’alimentation et à la digestion de celles liées au comportement et à l’environnement dans lequel le chien évolue.

L’alimentation et la digestion de mon chien

En effet, le premier élément à vérifier est l’alimentation. Est-ce que la nourriture que votre chien reçoit lui convient réellement ? Est-ce qu’il semble bien la digérer ? Les réponses se trouvent souvent en partie dans l’attitude ou les excréments de votre chien. Cependant, ce n’est pas toujours très simple à constater.

La première cause probable est une mauvaise digestion de sa nourriture. Dans ce cas, la présence de résidus alimentaires dans ses crottes ou celle d’un autre chien augmentera l’appétence de celles-ci. Votre boule de poil sera alors fortement tentée de la manger. Une mauvaise digestion peut être due à un problème intestinal ou à une carence enzymatique. Les aliments ne sont ainsi pas transmis complètement dans le sang et une partie d’entre eux sont présents sous forme de résidus dans les selles du chien. La présence de parasites digestifs peut, entre autres, causer ces effets. Cela impacte directement le sentiment de faim chez votre chien. Il sera soit augmenté soit diminué. C’est un indice comportemental supplémentaire.

Les gastrites (inflammation aiguë de l’estomac) peuvent aussi être en cause. Si votre animal mange tout ce qu’il y a à sa portée, nourriture ou non, cela peut être pour se soulager. En effet, certaines formes de gastrites entraînent une inflammation continue de l’appareil digestif. Ce qui est très douloureux pour votre chien et peut le conduire à ingérer ses propres matières fécales.

Le mauvais dosage de nourriture conduisant au phénomène de suralimentation peut être une source de cette attitude étrange. La quantité de croquettes à donner à votre chien a toute son importance. Si le chien reçoit une ration trop chargée, l’action des enzymes, c’est-à-dire le découpage des aliments ingérés, ne pourra pas se faire complètement. Il restera dès lors des résidus dans les selles de votre animal. Et sera donc une motivation supplémentaire pour lui de manger ses crottes. Pour savoir si vous donnez des rations trop complètes à votre fidèle compagnon, analysez ses besoins nutrionnels.

Les carences en vitamines peuvent aussi l’inciter à manger les crottes d’autres chiens. Notamment en vitamine B, celle qui contribue en partie à renforcer son pelage que vous aimez tant caresser le soir sur le canapé. La vitamine B soutient également son système nerveux et son métabolisme (développement des os, dents, tissus,..).

Alimentation chien

Comportement et environnement de votre chien

Le stress, l’anxiété ou encore l’isolement peuvent pousser votre chien à manger ses crottes. Tout comme l’ennui. Aucun animal n’est fait pour la solitude. Votre chien a besoin de votre présence, d’activités, de stimulations mentales et physiques, de voir d’autres chiens et de se dépenser. Peu importe la race, la taille de l’animal ou le fait que vous ayez un espace extérieur.

L’environnement dans lequel il évolue peut en effet être en cause de coprophagie. Cela peut être l’élevage dans lequel il est né qui était non adapté voire insalubre. Cela arrive bien plus souvent qu’on ne le pense. Votre chien peut alors avoir pris cette habitude.

Par ailleurs, veillez bien à ce que ses espaces de repos, de nourriture et de propreté soient bien éloignés les uns des autres. Sinon, cela peut créer une confusion dans l’esprit de votre chien.

Il peut aussi s’agir du pica qui mélange à la fois comportement et alimentation, vous allez tout de suite comprendre pourquoi. Le pica est un trouble du comportement alimentaire du chien. C’est-à-dire que votre compagnon à quatre pattes mangera tout ce qui lui passe sous le nez que ce soit des aliments ou non (jouets, chaussures, vêtements, cailloux, …). Tout comme la coprophagie, qui peut en soit être une forme de pica à partir du moment où elle devient obsessionnelle chez le chien, elle peut avoir différentes causes (digestives, maladies, comportementales liées à l’ennui ou à l’anxiété…). Le pica est cependant bien plus dangereux pour votre animal car il peut avaler des objets toxiques qui peuvent parfois rester coincés dans son organisme (occlusions ou intoxications). C’est pourquoi nous vous conseillons de bien l’observer et au moindre doute, de consulter un professionnel de santé animale.

Chez le chiot, pas d’inquiétude à avoir car ils passent par une phase où ils testent le goût de tout ce qui leur passe sous la truffe. Chez les chiens plus âgés c’est plutôt considéré comme un signe précurseur de sénilité.

chien ennui et triste

Les cas exceptionnels qui poussent mon chien à manger ses crottes

Il existe cependant deux cas qui peuvent être considérés comme étant normaux :

  • Tout d’abord, celui de la chienne qui vient de mettre bas. Lorsque ses petits naissent, elle va chercher à ce que l’endroit où ils sont soit toujours propre. Elle se dévouera donc pour tout nettoyer, y compris leurs éventuels excréments. Qui plus est, lorsque les chiots viennent de naître et ce durant les trois premières semaines de leur vie, c’est la mère qui stimule l’arrivée des selles en leur léchant le postérieur. Les chiots sont en effet en incapacité de contrôler l’évacuation de la nourriture, en l’occurrence du lait maternel, qu’ils ont absorbé avant ce délai.
Qui a dit que les animaux étaient dépourvus d'instinct maternel ?Click to Tweet
  • Le cas de coprophagie chez le chiot est aussi considéré comme étant logique. À partir de son premier mois de vie, celui-ci va chercher à découvrir son environnement et tout ce qui s’y trouve. Le chiot sera alors en phase orale, c’est-à-dire qu’il essaiera de goûter tout ce qui se trouve sur son chemin. Il se peut alors qu’il se mette à manger ses excréments.Il peut aussi adopter ce comportement par imitation. Le chiot a peut-être vu sa mère manger les excréments de ses frères et soeurs y compris les siens ou alors son humain les retirer du jardin. Il sera alors tenté de manger ses crottes parce qu’il assimile cela à un comportement correct pour que sa mère ou son propriétaire soit content de lui.Lors de l’apprentissage à la propreté, ces agissements devraient s’arrêter progressivement. S’ils persistent à l’âge adulte de manière régulière, en revanche il faut agir.
femelle lèche chiot

Que faire si mon chien mange ses crottes ?

Si selon vous, cela est lié à son alimentation ou à un éventuel problème digestif, vous pouvez d’ores et déjà faire le point sur la nourriture que vous donnez à votre boule de poils. Faire le point signifie entre autres de s’intéresser à ses besoins nutritionnels spécifiques et comparer avec son régime alimentaire actuel.
Ensuite, consultez le vétérinaire qui suit votre animal si selon vous, le soucis ne vient pas de sa nourriture. Il sera plus à même de vous conseiller après une examination plus complète. Dans tous les cas, une visite ne pourra être que bénéfique pour écarter la piste médicale.

Les actions à éviter :

Après les résultats des examens, si votre vétérinaire vous indique qu’il s’agit davantage d’un soucis d’ordre comportemental, les solutions seront entre vos mains. En revanche, certaines méthodes pourraient empirer la situation.

Par exemple, crier, hurler, et être brutal envers sur son chien ne seront d’aucune utilité. Au contraire, votre chien sera davantage angoissé et tenté d’ingérer plus rapidement ses excréments de peur d’être puni. Il peut aussi agir de la sorte par peur que vous lui volez ce qu’il considère comme étant une friandise. Ne vous inquiétez pas, on se doute bien que vous n’éprouvez aucune envie de partager ses crottes et que cette idée vous répugne plus qu’autre chose ! Cependant, les chiens pensent différemment de nous.

De même, le punir avec la bonne vieille méthode du « je lui mets le nez dans ses excréments comme cela il va comprendre que c’est mal » aura un effet tout à fait contraire sur votre chien et similaire à ceux énoncés ci-dessus. Il ne comprendra pas ce que vous cherchez à lui communiquer par cette action négative. Surtout s’il n’a pas commis la bêtise sous vos yeux à l’instant. Les chiens tout comme les chats ont dirons-nous la mémoire courte. Dites-vous que si vous ne les prenez pas sur le fait, ils ne comprendront pas pourquoi vous semblez agressifs subitement.

Si vous voulez efficacement lui faire comprendre que ce comportement vous déplaît vous devez impérativement éviter de lui porter de l’attention. Cela comprend également le fait de ne pas lui parler, de ne pas le regarder. Il s’agit en réalité de l’ignorer complètement jusqu’à ce qu’il passe à autre chose. C’est une des bases d’éducation canine.
Lui parler aura l’effet inverse. Vous aurez beau lui expliquer gentiment que c’est mal. Votre chien comprendra alors ce signal comme étant une sorte de félicitations de votre part. Si votre ton se fait plus agressif ou plus dur, vous lirez alors l’incompréhension la plus totale dans ses beaux yeux.

L’erreur fatale à ne pas commettre serait de nettoyer le reste (au cas où il n’a pas déjà tout mangé) de ses selles devant lui. De manière générale, lorsque vous êtes dans votre instant ramassage avec votre pelle à crottes dans le jardin ou dans votre cour, évitez que votre chien vous voit le faire. En effet, les chiens sont des animaux qui aiment nous rendre service et parfois nous imiter. Ils essaient de comprendre notre fonctionnement. Dès lors, s’il vous voit faire disparaître ses excréments il pourrait alors être tenté de faire de même pour vous rendre heureux. Et oui, il vous aime à la folie !

Enfin, l’usage de divers répulsifs ou solutions faites maison (poivre, vinaigre, …) ne sera d’aucune utilité. En particulier pour régler le fond du problème de votre boule de poils adorée… De plus, sachez que les chiens sont très résistants à ce type de méthodes. Méfiez-vous aussi car certains répulsifs peuvent être très mauvais pour la santé de vos animaux.

Les solutions préconisées :

Pour éviter que votre chien mange ses crottes à l’avenir, vous pouvez utiliser plusieurs astuces. Pour autant, il n’y a pas de secrets, éduquer votre animal sera indispensable et vous évitera bien des mésaventures.

Vous pouvez toutefois commencer par une action qui ne nécessite pas une grande expertise en comportement canin. C’est-à-dire d’attirer son attention sur autre chose lorsque vous le surprenez en train de s’apprêter à engloutir ses excréments.

Que ce soit en balade ou à la maison, vous pouvez par exemple lui lancer un jouet ou l’appeler pour le caresser. D’où l’importance du rappel (capacité du chien à revenir vers vous dès que vous l’appelez) par exemple.

Le rappel avec mon chien 🐶
Dit comme cela, cela peut avoir l’air compliqué à exécuter. Ce n’est pourtant pas le cas. Pour ceux qui veulent apprendre ou améliorer leur rappel vous pouvez d’ores et déjà commencer par appeler votre chien par son prénom en adoptant un ton enjoué et chaleureux. N’hésitez pas à bien forcer le trait, peu importe le fait que vous ayez l’air ridicule en public. Ce qui compte avant tout c’est que votre chien revienne vers vous, pas vrai ?

De même, lui apprendre à « laisser », « pas toucher », « pas bouger » ou juste le « non » pourra vous être d’une grande utilité dans bien des situations !

Dans ce cas, n’hésitez pas à le récompenser. Au départ avec une croquette puis, au fur et à mesure, avec des caresses et le ton de votre voix ou avec un clicker. Pensez-y et si besoin faites-vous accompagner par un éducateur canin compétent.

Jouer avec lui, le câliner, le promener, le stimuler physiquement et mentalement sont des activités très importantes pour pallier l’ennui ou l’anxiété chez le chien. Le fait que vous ayez un jardin ne vous dispense pas de promener votre chien. Et ce, quelle que soit sa taille. Votre chien a besoin de découvrir de nouveaux endroits, de jouer avec ses congénères (sociabilisation canine). Le jardin, qu’il soit vaste ou plutôt exigu, aura un rôle de bonus. Vous pouvez aussi songer à pratiquer une activité sportive avec votre toutou. Il en existe des tas qui s’adaptent à chacun (canimarche, canicross, caniVTT, …). Votre chien n’en sera que plus ravi !

La solution la plus évidente reste celle de nettoyer le plus souvent possible votre espace extérieur.

Un environnement propre sera le meilleur moyen pour éviter que votre chien mange ses crottes.Click to Tweet

Rejoignez nos emails privés et recevez votre guide 🎁

Si malgré cela ce comportement persiste, n’hésitez pas à consulter de nouveau votre vétérinaire ou faites appel à un médiateur canin.

Dans tous les cas, pensez à bien vermifuger votre chien 2 à 4 fois par an selon votre situation.

nettoyer l'environnement du chien

Mon chien mange les crottes du chat

Si vous avez un ou plusieurs félins en plus à la maison, il est vrai que votre chien peut être tenté d’aller chercher ce qu’il perçoit comme des friandises dans leurs litières. Effectivement, les crottes des chats sont particulièrement attractives pour les chiens car elles sont riches en protéines. Les chats étant des êtres carnivores stricts, ils ont de ce fait une alimentation qui nourrit ce besoin naturel d’apports protéinés.

Si possible, évitez de lui laisser l’accès à leurs litières ou placez-les en hauteur du moment que cela ne gêne pas vos félins bien sûr. Nettoyer leurs maison de toilette plus fréquemment (1 à 2 fois par jour) peut aussi vous enlever cette épine du pied.

Sinon, vous pouvez toujours apprendre à votre chien à ne pas aller mettre le nez dedans. Cela nécessite un travail d’éducation qui ne payera pas en une journée mais sur le long terme qui sera efficace. Comme cela, pas besoin de changer tout l’agencement de la maison ou de l’appartement, le problème est réglé ! 😉

Mon chien mange aussi les crottes d’autres animaux

Lors des promenades, votre chien se précipite sur le crottin de cheval au bord du chemin ou des crottes de lapin ?
Rappelez-vous qu’à l’origine, le chien sauvage était omnivore. C’est-à-dire qu’il se nourrissait de ce qu’il trouvait et de ce qu’il pouvait chasser. Leurs proies les plus récurrentes étaient alors des petits herbivores (lapins, mulots, …) dont les intestins regorgeaient de fibres. Si votre chien agit ainsi c’est donc peut-être parce qu’il a besoin d’un supplément en fibres dans son alimentation.

Cependant, prenez garde et évitez de le laisser s’adonner à ce type d’activités. Les matières fécales d’autres animaux peuvent être nocives. En effet, des bactéries et parasites se développent souvent dans les excréments. Si votre chien en fait son repas, il se peut qu’il contracte des maladies infectieuses et parasitaires graves.

chien rencontre chevaux

Promis, votre chien ne mangera plus ses crottes

Quoiqu’il en soit le fait que votre chien ou votre chiot mange ses excréments n’est pas dangereux pour sa santé tant que cela reste occasionnel. En revanche, s’il ingère des excréments d’autres animaux, le risque n’est pas le même. Il peut développer des maladies liées aux bactéries et parasites. Pensez à régulièrement vermifuger votre animal pour minimiser ces risques.

Si la coprophagie tend vers un comportement obsessionnel c’est que cela cache un réel problème de fond chez votre animal. Attention également au phénomène de pica, qui est encore plus dangereux pour sa santé. En particulier s’il ingère des objets ou éléments toxiques. Il faudra donc en priorité contacter votre vétérinaire pour écarter les possibilités de problèmes ou de maladies liées à son alimentation. Ensuite, si sa nourriture ou un problème de santé n’est pas en cause, il faudra identifier les raisons qui le poussent à agir de la sorte. Et bien sûr, y remédier au plus vite pour que votre chien soit bien dans ses pattes !

En résumé

  • Pourquoi mon chien mange ses crottes ?
    • Les raisons qui poussent un chien à manger ses crottes peuvent être de nature alimentaire ou comportementale.
  • Pourquoi mon chien mange les crottes du chat ou d’autres animaux ?
    • Le chien peut être amené à manger les crottes des chats pour leur forte teneur en protéines. Le fait qu’il ingère les excréments d’autres animaux et notamment d’herbivores (lapins, chevaux, vaches) peut dissimuler une carence en fibres.
  • Mon chien mange ses crottes, est-ce grave ?
    • Tant que le chien n’a pas pris l’habitude de manger régulièrement ses matières fécales, ce n’est pas forcément grave.
  • Que faire pour éviter que mon chien mange ses crottes ?
    • Tout dépend de la cause (alimentaire ou comportementale). Dans tous les cas, éduquer son chien est indispensable et nettoyer régulièrement l’espace dans lequel il se soulage l’est tout autant.

Crédits photos : Pixabay, Pexels et freepik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Enregistrer