diabete chien
Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Tout savoir sur le diabète chez le chien

Les points clés de l'article 🔑

Vous avez remarqué des comportements inhabituels chez votre chien ? Il boit ou mange beaucoup, a maigri, urine beaucoup et parfois ne parvient pas à se retenir ? Peut-être que cela cache en réalité les premiers signes du diabète chez le chien. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur cette pathologie.

Qu’est-ce que le diabète chez le chien ?

Le diabète chez le chien est souvent associé au diabète sucré, car c’est celui qui touche une grande majorité des toutous. Le diabète insipide est bien plus rare chez nos fidèles compagnons. Ils partagent cependant un symptôme en commun : l’augmentation considérable des urines, à tel point qu’il ne peut pas se retenir le temps d’arriver dans le jardin.

Le diabète sucré chez le chien

Pour en revenir au diabète le plus commun chez nos chiens, le diabète sucré, il s’agit d’un dysfonctionnement produit par le pancréas. En effet, l’hormone qu’il produit naturellement, l’insuline, qui régule le taux de glucose (glycémie) dans le sang et l’aide à entrer dans les cellules pour redistribuer de l’énergie n’est plus présente en quantité suffisante pour assurer son rôle dans l’organisme du chien. Par conséquent, la glycémie est anormalement élevée de manière constante. Et votre animal voit son corps fortement bousculé par ces dysfonctionnements.

? Le diabète reste une malade grave et mortelle si elle n’est pas prise en charge rapidement. Il faut donc prendre ses symptômes très au sérieux !

Les différents types de diabète chez le chien

Le diabète de type 1, dit juvénile ou diabète insulinodépendant, touche les jeunes chiens adultes. Il s’agit d’un dysfonctionnement du pancréas qui ne fabrique plus d’insuline. Cependant, ce n’est pas le type de diabète le plus rencontré chez les animaux.

En effet, le type de diabète le plus courant chez nos chiens reste celui de type 2, ou diabète gras. L’insuline ne remplit pas bien sa mission première. Le taux d’insuline dans le sang augmente alors en conséquence.

Enfin, dans le cas du diabète de type 3 ou dit diabète maigre, le taux d’insuline dans le sang est anormalement bas. C’est souvent une évolution directe du diabète de type 2 que l’on cherche à éviter.

diabete chien

Comment savoir si mon chien est diabétique ?

Plusieurs indices peuvent vous aiguiller vers une suspicion de diabète chez votre chien. Observons ensemble les symptômes les plus fréquents de cette maladie grave.

Diabète chez le chien : quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus courants du diabète canin sont :

  • une faim et/ou une soif plus ou moins importante qu’à l’accoutumée,
  • l’augmentation de ses pauses pipi (et un aspect collant des urines),
  • la perte de poids,
  • une fatigue importante et des faiblesses musculaires,
  • des infections urinaires ou dermatologiques,
  • des vomissements,
  • la perte de connaissance.

? Bon à savoir :

Ils sont cités ici dans leur ordre de gravité. Ces symptômes peuvent être liés à une toute autre maladie ou problématique pour votre toutou. Le mieux reste de programmer une visite chez le vétérinaire au plus vite pour écarter un maximum de pistes mettant en danger votre petit protégé.

Pourquoi mon chien est-il diabétique ?

Le diabète touche en priorité les animaux obèses, sédentaires (manque d’activité physique), avec une maladie du pancréas, et les chiens ayant une prédisposition génétique. C’est le cas par exemple des races suivantes :

  • le Samoyède,
  • le Caniche,
  • le Westie,
  • le Teckel,
  • et de nombreuses autres races de chiens.

Le nombre de chiens diabétiques augmente de plus en plus et c’est souvent lié à l’obésité. C’est pourquoi il est (entre autres) essentiel de faire attention à la prise de poids de son chien tout au long de sa vie.

Quels traitements pour le diabète du chien ?

Mais avant cela, il faut d’abord poser le diagnostic. Pour ce faire, votre vétérinaire va réaliser plusieurs examens dont :

  • des examens sanguins (notamment pour analyser le taux de glycémie),
  • des analyses urinaires,
  • et dans certains cas une échographie abdominale pour vérifier le pancréas.

Bien sûr, l’état de santé, l’alimentation et l’environnement du chien sont pris en compte avec les résultats des différents examens réalisés. Et seulement une fois que le diagnostic est validé, on peut envisager un premier traitement. Il faudra peut-être le réajuster ou en changer en fonction de l’évolution de la maladie.

Diabète chez le chien : quels traitements possibles ?

Le traitement du diabète repose sur une alimentation adaptée pour limiter les risques de complication et un traitement médicamenteux grâce aux injections d’insuline. Elle va permettre au glucose d’intégrer les cellules et de jouer son rôle essentiel dans le corps du chien en matière de redistribution d’énergie. Il existe plusieurs types d’insuline et tout autant de dosages possibles.

Pour trouver le traitement initial, le vétérinaire garde votre animal en hospitalisation un à deux jours. C’est en moyenne le temps minimal qu’il lui faut pour ajuster le type d’insuline nécessaire, le nombre d’injections, la dose à prescrire et ajuster l’alimentation du chien. Toutefois, des contrôles réguliers seront nécessaires et indispensables. En particulier lors des premiers mois de traitement. Car c’est à ce moment précis que l’on dispose d’un maximum de chances de rémission.

Il n’existe pas d’autres traitements aussi efficaces que l’insuline pour un diabète canin de type 1 et 2 à ce jour. C’est pourquoi il est impératif de suivre précisément le traitement complet fourni par votre vétérinaire. Celui-ci comporte également un volet alimentation pour garantir son efficacité.

Quelle alimentation pour un chien diabétique ?

En effet, chez un chien diagnostiqué diabétique, la première chose à revoir est son alimentation. Notamment si le chien est maigre ou en surpoids. Dans un cas comme dans l’autre, on va chercher à retrouver son poids idéal progressivement. Car l’obésité favorise par exemple l’insulino-résistance et donc aggrave la maladie.

La nourriture de votre chien va aussi (et surtout) permettre de réguler son taux de glycémie après ses repas. Les régimes alimentaires pour chien diabétique sont composés :

  • de protéines animales de qualité et hautement digestibles en grande quantité (> 30% dans une alimentation sèche),
  • d’une quantité de lipides réduite (< 20%),
  • de fibres en quantité contrôlée (< 5%),
  • et bien sûr, d’un très faible taux de glucides (impérativement < 10%).

Une consultation avec un vétérinaire nutritionniste demeure la meilleure option pour trouver un régime alimentaire parfaitement adapté aux besoins nutritionnels de votre chien. La réussite du traitement en dépend. La ration ménagère est souvent recommandée. À défaut, certaines pâtées ou croquettes médicales peuvent aussi être utilisées.

? Attention, l’alimentation du chien diabétique doit rester la même et les quantités doivent être respectées au gramme près. Pas de friandises ni d’autres suppléments en dehors de ses repas. C’est vital pour votre boule de poils adorée.

diabete sucré chien

Quelle espérance de vie pour un chien diabétique ?

Comme dans le cas de plusieurs maladies, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide sont la clef pour espérer une rémission. Car, oui, un chien diabétique peut guérir. À condition de réunir toutes les chances de son côté avec un traitement médicamenteux et alimentaire adaptés. Les 3 à 6 premiers mois sont cruciaux. En effet, dans plus de 50% des cas, le diabète est réversible.

Est-ce qu’un chien diabétique souffre ?

Le chien souffre du diabète, et en particulier de ses symptômes. Par exemple, un chien qui a des sensations de soif et de faim démesurées ou des problèmes dermatologiques va indéniablement en souffrir. Les dysfonctionnements dans son corps provoqués par le diabète affectent son bien-être quotidien. C’est pourquoi, le fait de détecter le plus tôt possible la maladie et d’y associer le traitement adapté est essentiel pour votre chien.

Comment meurt un chien diabétique ?

Un chien diabétique avec un traitement adapté peut vivre aussi longtemps qu’un autre chien. Néanmoins, il demandera plus de soins et sera plus fragile qu’un chien en bonne santé. Dans le cas où le diabète ne guérit pas et progresse, des complications surviennent, pouvant parfois provoquer sa mort. C’est le cas par exemple de la neuropathie diabétique. Cette pathologie affaiblit les membres postérieurs du chien l’empêchant ainsi de sauter, et provoquant une plantigradie (le chien marche sur la plante des pieds et non plus sur ses pattes). Ce qui est très handicapant.

De même, l’état de santé d’un chien diabétique se dégrade parfois rapidement. Une erreur de dose du traitement, une erreur dans son régime alimentaire (quantité, recette différente inadaptée, vol de nourriture, …), une atteinte du pancréas ou toute autre maladie sont autant d’éléments qui peuvent aboutir à ce résultat.

Dans ce cas, vous devez emmener votre chien aux urgences vétérinaire au plus vite. Car un pic glycémique excessif peut conduire à un coma diabétique acido-cétosique. À l’inverse, une chute du taux de glucose dans le sang du chien provoque un coma hypoglycémique. S’il n’est pas hospitalisé très vite, il peut en mourir. Et c’est exactement tout ce que l’on ne vous souhaite pas !

Crédits photos : Pixabay

5/5 - (1 vote)

Nos meilleurs articles dans la thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *