fbpx
examination d'un petit chien par un vétérinaire
Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Comment soigner la pyodermite chez le chien ?

Les points clés de l'article 🔑

L’application gratuite qui analyse les croquettes de votre chien ou chat.

La pyodermite chez le chien est une infection bactérienne qui touche fréquemment les toutous au cours de leur vie. Comme beaucoup d’infections cutanées, les lésions qu’elle provoque peuvent être impressionnantes. Notamment lorsque votre chien se gratte comme un fou. Mais alors comment savoir s’il s’agit bien d’une pyodermite ? Et comment la soigner si le diagnostic est confirmé ? Découvrons ensemble sans plus tarder les réponses à ces questions. ⬇️

chien chez le vétérinaire

Qu’est-ce qu’une pyodermite chez le chien ?

Les pyodermites sont des infections cutanées courantes chez les chiens. Elles se caractérisent par l’apparition de lésions sur la peau de votre chien. Et provoquent par la même occasion de fortes démangeaisons. On distingue la pyodermite superficielle de la pyodermite profonde. Mais alors, quelle différence existe-t-il entre ces deux formes de pyodermite canine ?

La pyodermite superficielle canine

Une pyodermite superficielle canine est une infection de la peau liée à une bactérie. Dans plus de 80 % des cas, il s’agit d’un staphylocoque. Mais pas n’importe lequel : le staphylococcus pseudintermedius (SPI). Ce microbe se développe alors dans la peau de votre chien. Il convient de noter qu’il est naturellement présent sur la peau de votre chien. En revanche, il devient dangereux lorsqu’il parvient à entrer dans sa peau en trop grand nombre. 🦠

On parle de pyodermite superficielle lorsque le staphylococcus pseudintermedius touche la couche superficielle de la peau (épiderme) ou la zone dans laquelle le poil prend racine (follicule pileux). À ce stade, si vous ne faites rien, la pyodermite peut alors devenir profonde. Ou même cacher d’autres bactéries qui menacent la vie de votre fidèle compagnon.

La pyodermite profonde à staphylocoque canine

La pyodermite superficielle peut s’aggraver. Ce qui laisse place à ce que l’on appelle une pyodermite profonde à staphylocoque, ou plus communément, une pyodermite profonde chez le chien.
Si la pyodermite superficielle peut être contrôlée facilement, ce n’est pas le cas de sa version profonde. En effet, celle-ci dégénère en surinfection bactérienne. Il est donc bien plus complexe de la maitriser. Autrement dit, le traitement sera plus lourd et contraignant à la fois pour vous et votre chien.

Le pronostic vital n’est qu’à de très rares cas engagé. Cependant, il l’est lorsque l’infection n’est pas liée à un staphylocoque mais plutôt par exemple à un pseudomonas. C’est une autre famille de bactéries dangereuse notamment lorsque les défenses immunitaires sont au plus bas. Afin d’éviter d’atteindre ce stade, il faut impérativement trouver la ou les causes de la pyodermite chez votre chien. Facile à dire… Encore faudrait-il savoir la reconnaître sur son chien. Et c’est bien plus difficile que cela n’y paraît ! 🔍

chien collerette

Comment reconnaître une pyodermite chez le chien ?

En fonction du stade et de la manifestation de la pyodermite sur votre chien, il est impossible à première vue d’assurer un diagnostic à 100%. Les symptômes peuvent être communs avec d’autres pathologies dermatologiques comme la leishmaniose canine. Il convient alors de rechercher les causes potentielles et de décrire les symptômes à votre vétérinaire. Celui-ci va alors orienter les différents examens à effectuer pour formuler un diagnostic clair et précis. 🩺

Quels sont les symptômes d’une pyodermite canine ?

Une pyodermite canine se manifeste généralement par l’apparition de petits boutons blancs contenant du pus sur votre chien. Ou des boutons rouges (érythèmes) que l’on appelle des lésions en collerette de par leur forme ronde. De plus, on constate parfois un aspect « mité » sur le pelage de son chien. C’est-à-dire que cela donne l’impression qu’il y a des trous dedans.

Cependant, les boutons apparaissent souvent sur la partie ventrale ou inguinale (intérieur des cuisses) du chien. La peau est plus fine à ces endroits. Ce qui reste plus simple à constater avec nos yeux d’humains. Surtout si c’est la première fois que cela arrive !

Pour résumer, les symptômes possibles d’une pyodermite superficielle chez le chien sont :

  • de petits boutons blancs contenant du pus
  • des lésions rouges ou dites en collerette (avec des croûtes, et au centre, une couleur qui tire sur le gris)
  • des trous dans les poils (aspect mité)
  • un pelage terne
  • votre chien se gratte excessivement

Dans le cas d’une pyodermite profonde, les symptômes sont plus importants :

  • abattement, fatigue
  • perte d’appétit
  • lésions plus profondes
  • étendue des lésions plus importante.

De plus, les démangeaisons provoquées par ces lésions vont pousser votre chien à se gratter énormément.
Si vous repérez ce type d’anomalies sur votre chien, filez en vitesse chez votre vétérinaire. Plus tôt vous saurez, mieux ce sera pour vous deux ! 🐶

Par quels moyens valider ce diagnostic chez mon chien ?

Intéressons-nous d’abord aux causes possibles de pyodermite canine. On distingue deux principales causes de pyodermite :

  • une allergie
  • une dermatose canine (dermatose hormonale ou traumatique, une démodécie, la gale sarcoptique,…).

Il n’existe aucune prédisposition raciale. Et aucune transmission intra ou inter-espèce n’a jusqu’ici été constatée.
En revanche, les chiens sujets à des allergies à répétition sont enclins à développer une pyodermite récidivante. Si tel est votre cas, expliquez-le au vétérinaire. N’hésitez pas à lui préciser également quels sont les traitements de votre chien concernant son ou ses allergies. Il faut comprendre également qu’une pyodermite est généralement le résultat d’un problème sous-jacent (manque de prévention contre les parasites, stress, choc, mauvaise hygiène,…).

Pour diagnostiquer une pyodermite, le vétérinaire va d’abord rechercher un bouton contenant encore du pus sur votre chien. S’il parvient à en trouver un, il va recueillir son contenu et le colorer à l’aide d’un produit spécifique pour l’analyser au microscope. L’objectif est de savoir de quelle bactérie il s’agit et quels antibiotiques pourraient l’éradiquer (bactériologie et antibiogramme).

S’il s’agit d’un SPI (staphylococcus pseudintermedius) et d’une première pyodermite, vous pouvez souffler. Ces problèmes dermatologiques sont relativement fréquents chez les chiens. En effet, plus de 80% des cas sont dû à cette bactérie. Ce qui implique que les vétérinaires savent quels antibiotiques sont efficaces. À condition toutefois de bien respecter les instructions et le délai du traitement. ✅

consultation vétérinaire chien, examination

Pyodermite chez le chien : quels traitements possibles ?

Dans le cas d’une pyodermite chez le chien, même si elle est prise en charge à temps, il n’y aura pas un mais plusieurs traitements à suivre. Ou, si vous préférez, le traitement se divisera en trois parties. Le premier objectif est de soigner rapidement l’infection. Ensuite, de protéger la peau et de la réparer. Puis enfin, de rechercher la cause sous-jacente pour la traiter et ainsi éviter les éventuelles récidives. 💊

Les traitements contre la pyodermite les plus fréquents

Dans la plupart des cas, le vétérinaire recommande un traitement antibiotique pour soigner l’infection. Celui-ci s’accompagne souvent de soins antiseptiques. Le vétérinaire vous indiquera alors un shampoing spécifique à appliquer à une fréquence qui varie en fonction du cas clinique observé. Et enfin, si ces infections cutanées se reproduisent malgré toutes vos précautions, ou n’évoluent pas dans le bon sens, il faudra s’attacher à rechercher la cause. Ce qui peut être très long et fastidieux. Dans ce cas de figure, vous devrez poursuivre en continu les soins antiseptiques pour préserver la peau de votre chien autant que possible.

Globalement, ce sont des traitements longs. C’est-à-dire qui durent en moyenne plus de trois semaines. La guérison et l’absence de rechute dépendront de vous, ses parents. Car il faudra appliquer le traitement à la lettre sur toute la durée prescrite. Si vous vous relâchez aux premiers signes de guérison, c’est le meilleur moyen pour que la pyodermite de votre chien s’aggrave et qu’il faille passer à des traitements plus lourds. Et bien plus onéreux.

Pyodermite chez le chien : existe-t-il des traitements naturels ?

Un complément de traitement naturel peut tout à fait être envisagé. Il va principalement viser à soulager le chien des démangeaisons causées par les lésions et la prolifération de bactéries. Pour ce faire, il existe des compléments alimentaires à base de plantes, des sprays ou lotions apaisantes ou de l’homéopathie. Quoi qu’il en soit, une pyodermite ne guérit pas d’elle-même. Les traitements naturels viendront donc soutenir le traitement de base prescrit par le professionnel de santé animale. Rien ne peut remplacer un antibiotique recommandé pour traiter l’infection bactérienne.

Pour autant, sur l’aspect des soins d’hygiène à apporter au chien, de nombreux produits naturels existent sur le marché. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Mieux vaut éviter d’acheter un produit qui risquerait de mettre en péril les semaines de traitement que vous venez de vivre aux côtés de votre chien. Après tout, c’est quand même lui le principal intéressé dans l’histoire. Il a son wouf à dire ! 🐾

Crédits photos : Pixabay & Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scannez les croquettes de votre animal... Et découvrez leur note !

SCANNEZ l'alimentation de votre animal