fbpx

Pourquoi mon chat défend sa nourriture ?

L’adoption d’un chaton arrive bien souvent à l’improviste. En effet, la plupart d’entre nous trouve ou procède au recueil d’un chat auprès d’une association au lieu de faire la démarche d’en acheter un. Dès lors, plus on adopte un chat tôt, plus il est probable qu’il ait des comportements inexplicables… Votre chat défend sa nourriture ? Cette habitude peut s’expliquer facilement, mais comment lutter contre celle-ci efficacement ?

Un sevrage prématuré

Parfois, nous ne choisissons pas toujours les circonstances dans lesquelles nous recueillons nos petites boules de poil. Il arrive en effet que nous les adoptions alors qu’ils sont encore non – ou à peine – sevrés. Il devient alors délicat de comprendre certaines attitudes agressives du chaton. Notamment en ce qui concerne ses repas. Pour un chaton, défendre sa nourriture provient principalement du fait qu’il n’a eu aucun modèle (par la mère dès la naissance ou par vous-même), ni aucunes limites dès son plus jeune âge. On parle donc plus communément dans ce cas d’un problème de socialisation.

Comme pour un enfant, il est nécessaire de poser les bases d’une bonne éducation le plus rapidement possible. Attendre et laisser passer ne fera qu’empirer le comportement de votre chat à l’âge adulte. Si vous êtes déjà en possession d’un chat plus âgé, ne désespérez pas pour autant. En effet, ces règles de vie peuvent être dispensées à tout âge. Cela nécessitera simplement plus de temps et de persévérance.Chaton non sevré

Une alimentation non adaptée

L’alimentation peut avoir un rôle important dans le fait que votre chat défend sa nourriture. Effectivement, ce type d’agissements peut apparaître si les apports contenus dans les croquettes ou la pâtée que vous lui donnez sont insuffisants. Et ce en fonction de son âge et de son degré d’activité. Votre chat peut alors devenir agressif et défendre sa nourriture. La manière et la fréquence à laquelle vous lui donnez à manger peut également entrer en compte. Votre chat a-t-il accès à sa nourriture à volonté ? Utilisez-vous un distributeur automatique pour lui mettre à disposition sa quantité de nourriture journalière en plusieurs fois ? Êtes-vous obligé(e)s de le rationner et de lui donner vous-même plusieurs fois par jour ? À vrai dire, tout dépend de vos habitudes et du caractère de l’animal. Certains chats ne sont pas capables de s’auto-réguler et il faut en être conscient, même si cela reste une situation idéale. Veillez donc à choisir une nourriture saine et de qualité qui lui correspond avant toute chose. Ensuite, pensez à choisir le mode de distribution qui vous sied le plus, tout en observant attentivement son comportement.chat alimentation non adaptée

Un besoin d’attention

chat qui a besoin d'attention

Votre chat peut également vous signaler par le biais d’une attitude agressive – et donc en défendant sa nourriture – qu’il souhaite plus d’attention de votre part. Les chats aiment généralement par-dessus tout jouer et s’adonner à leurs fameux instants de folie. Ils apprécient encore plus ces moments si vous prenez part à leur jeu. Ainsi, dans ce cas, il peut s’agir d’une invitation à jouer qui se veut, de par leur instinct naturel, brutale à nos yeux. Vous pouvez généralement anticiper ce type d’agressivité grâce à des signes précurseurs tels que les yeux ronds avec les pupilles dilatées ainsi que la queue qui bouge. Soyez toutefois prudent. Les coups de griffes et de dents sont fréquents lorsqu’un chat joue. Cela peut être parfois de manière violente. Lorsque vous pressentez ces moments grâce aux signes cités ci-dessus, prenez garde, éloignez-vous si possible ou lancez leur un jouet. Même si vous resterez toujours leur proie préférée, détourner leur attention avec un jouet sur lequel ils peuvent se défouler reste la meilleure solution. C’est peut-être l’une des solutions si votre chat défend sa nourriture !

Que faire si les signes d’agressivité persistent ?

Quoiqu’il arrive, rester ferme demeure l’un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner. Il faudra souvent répéter et répéter vos actions, mais elles finiront par payer, ne vous découragez pas. Si toutefois, malgré tous vos plus prompts efforts, rien ne s’arrange à la maison entre vous et votre chat, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire dans un premier temps. Le mieux serait de vous adresser à un.e comportementaliste animalier.

Crédits photos : Pexel.com 


Rejoindre notre communauté pour bénéficier de contenus exclusifs ⬇️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *