Est-il possible d'acquérir un chien par achat ou adoption dans une boutique pour animaux ?
Picture of Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Est-il possible d’acquérir un chien par achat ou adoption dans une boutique pour animaux ?

Les points clés de l'article 🔑

Lorsqu’on est confronté au dilemme d’ajouter un compagnon à quatre pattes dans sa vie, les options sont nombreuses : entre la connaissance de la législation en vigueur, l’adoption responsable et les voies d’adoption éthiques, chaque décision est importante. Explorez le chemin vers un fidèle compagnon.

Prérequis légaux pour l’acquisition d’un animal de compagnie

À partir du 1er juillet 2022, de nouvelles obligations légales sont mises en place pour renforcer la responsabilité des futurs propriétaires d’animaux de compagnie.

Il est désormais requis de fournir un extrait du fichier central de la délinquance environnementale et du bien-être animal. Ce document atteste qu’il n’y a eu aucune infraction préjudiciable aux animaux dans le passé du futur propriétaire.

Cette démarche est cruciale pour assurer le bien-être et l’amour que méritent ces êtres vivants. Pendant une période transitoire jusqu’au 30 septembre 2022, des exceptions sont envisageables.

Dans des circonstances exceptionnelles et sous certaines conditions, l’acquisition peut être autorisée sans cet extrait, ce qui témoigne d’une certaine flexibilité dans l’application de la loi.

Trois chiot dans une boutique

 

Options d’acquisition : achat chez un professionnel

Acquérir un nouvel animal de compagnie est une décision importante qui mérite une réflexion sérieuse. Les experts, qu’il s’agisse d’un éleveur réputé ou d’un vendeur spécialisé, peuvent guider les futurs propriétaires, que ce soit pour un chien ou un chat.

Toutefois, il est primordial de vérifier que ces professionnels respectent les normes de bien-être animal et possèdent les certificats nécessaires.

En optant pour des achats auprès de professionnels, on peut bénéficier de garanties de santé et de conformité, ce qui assure une transparence essentielle pour la sécurité de l’animal et la tranquillité d’esprit du propriétaire.

Lire aussi :  Manque d'eau au Zimbabwe : Plus de 100 éléphants décédés dans le plus grand parc national du pays

Alternatives éthiques : l’adoption via les associations de protection animale

Contrairement à l’achat commercial, l’adoption auprès d’une association de protection animale est une option éthique et responsable.

Ces organisations, sans but lucratif, offrent une seconde chance à des chiens et des chats, souvent sauvés de conditions difficiles. Adopter un animal est un acte empreint d’émotion qui offre un foyer aimant à l’animal et soutient la cause de la protection animale.

En règle générale, l’adoption implique une participation financière qui contribue à couvrir les frais vétérinaires et de subsistance nécessaires pour prendre soin des animaux.

Les bénévoles offrent un accompagnement précieux tout au long du processus d’adoption, veillant à ce que les adoptants soient aptes à offrir une vie meilleure à leur nouvel ami à quatre pattes.

Restrictions récentes sur la vente en animalerie

Récemment, le législateur a pris des mesures pour limiter la vente d’animaux de compagnie dans les animaleries.

À partir du 1er janvier 2024, il sera interdit de vendre des chiens et des chats dans ces établissements, dans le but de favoriser des pratiques plus éthiques et de lutter contre la surproduction et la négligence.

Cette décision représente une avancée significative dans la protection animale et entraîne une modification notable du marché actuel.

Processus d’adoption en animalerie en collaboration avec des associations

Les animaleries évoluent vers de nouveaux modèles en collaborant avec des associations de protection animale.

Elles offrent désormais la possibilité d’adopter des animaux sous la supervision de ces associations. Lors de ces événements, les adoptants potentiels sont accompagnés par des bénévoles qui les guident tout au long du processus et veillent à ce que les futurs foyers soient bien préparés et attentionnés.

Lire aussi :  Maltraitance animale : quels sont les chiffres en France ?

Cette approche modifie la manière dont les choses sont faites et encourage la responsabilité et l’éducation des personnes souhaitant adopter un animal.

Vous avez aimé ?

Nos meilleurs articles dans la thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter experts

Notre newsletter vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.