attachment-filenameall-images-3acb0c31-b9a9-491d-afb1-149f36d3a375-1.jpg
Picture of Clémence de Kibbs.fr

Clémence de Kibbs.fr

Les chenilles processionnaires sont de retour avec l’arrivée des beaux jours

Les points clés de l'article 🔑

TL;DR : tout savoir sur les chenilles processionnaires au printemps

  • Augmentation des risques pour la santé avec le retour des chenilles processionnaires.
  • Présence marquée dans diverses régions de France selon l’espèce.
  • Conseils pour se protéger et réagir en cas de contact.
  • Signalement et lutte contre ces nuisibles dans l’espace public et privé.

Quels sont les dangers des chenilles processionnaires avec l’arrivée des beaux jours?

Avec l’arrivée du printemps et la hausse des températures, nous assistons au retour des chenilles processionnaires, espèces nuisibles aussi bien pour l’homme que pour les animaux. Leur caractéristique la plus problématique réside dans leurs poils urticants, qui peuvent causer de graves problèmes de santé.

Il est donc crucial de rester vigilant et informé sur la présence de ces chenilles dans notre environnement immédiat. Pour plus d’informations sur leur retour avec les beaux jours, consultez l’article dédié sur le site de Boulogne-Billancourt ici.

Où et quand peut-on observer les chenilles processionnaires du pin et du chêne?

Les chenilles processionnaires du pin et du chêne se répartissent sur le territoire français selon des zones géographiques spécifiques et des périodes distinctes :

Les chenilles processionnaires du pin sont surtout présentes dans le sud, le centre et l’ouest de la France. Elles sortent entre janvier et mai, et entre octobre et décembre dans les régions océaniques. Leurs cocons, de couleur brun orangé, sont souvent situés aux extrémités des branches de pin.

Les chenilles processionnaires du chêne, quant à elles, se trouvent principalement dans le nord-est, la région parisienne et le nord-ouest, et parfois dans le sud. Elles sont observées entre avril et juillet. Leurs cocons, de couleur gris argenté avec une partie ventrale jaune, se situent le long des troncs et des branches de chênes.

Lire aussi :  Maltraitance animale à Aubagne : pourquoi l'absence d'entretien conduit à la prison avec sursis

Comment se protéger des chenilles processionnaires?

Pour se prémunir contre les dangers des chenilles processionnaires, il est essentiel de suivre quelques recommandations simples mais efficaces :

– Il est déconseillé de s’approcher ou de toucher les chenilles ou leur nid.
– Gardez vos distances avec les arbres infestés.
– En forêt ou à proximité des arbres infestés, portez des vêtements longs.
– Évitez de vous frotter les yeux après un passage en zone infestée.
– Lavez soigneusement les fruits et légumes provenant de jardins proches d’une zone d’infestation.
– Ne laissez pas sécher le linge à l’extérieur si des arbres infestés se trouvent à proximité.

Que faire en cas de contact avec les chenilles processionnaires?

En cas de contact avec les chenilles processionnaires, il est impératif de réagir rapidement pour limiter les risques de réactions inflammatoires et allergiques :

Pour l’humain, il est conseillé de nettoyer la zone touchée à l’eau et au savon, de changer de vêtements et de consulter un médecin ou d’appeler un centre antipoison. Prendre une photo de la chenille peut aider à son identification.

Pour l’animal, surtout si c’est un chien (92% des cas d’intoxication) ou un chat (environ 7%), il faut rincer l’animal sans le faire boire, lui poser une collerette et consulter rapidement un vétérinaire ou appeler un centre antipoison vétérinaire.

À qui signaler la présence de chenilles processionnaires?

Si vous repérez des chenilles processionnaires dans un espace public, il est important de contacter la Mairie ou le service GPSO (numéro vert 0 800 10 10 21 ou via l’application SO NET). Sur une propriété privée, il est recommandé de faire appel à un professionnel ou d’installer des moyens de lutte adaptés.

Lire aussi :  Pourquoi mon chien mange le mur et comment l'empêcher ?

Comment lutter contre les chenilles processionnaires dans son jardin?

Pour combattre efficacement les chenilles processionnaires dans un environnement privé, plusieurs solutions existent :

– Faire appel à une entreprise spécialisée dans la lutte contre ces nuisibles.
– Détruire les nids pendant l’hiver avec l’assistance d’un professionnel.
– Installer des éco-pièges à chenilles dès le mois de février.
– Mettre en place des pièges à phéromones au printemps.
– Favoriser la présence de prédateurs naturels comme les mésanges, le coucou gris ou les chauve-souris.
– Pulvériser une solution insecticide adaptée en automne pour prévenir leur développement.

Vous avez aimé ?

Nos meilleurs articles dans la thématique

Newsletter experts

Notre newsletter vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.