fbpx

Ma première rencontre avec mon cousin Jooks

Je suis arrivé dans ma nouvelle famille début novembre comme vous le savez sûrement. Pour ceux qui ont loupé les aventures de mon début de vie, n’hésitez pas à lire mon histoire.

Nous approchions alors de ce que vous appelez Noël. Là encore, le principe me semblait flou mais dans l’ensemble, j’avais compris que j’allais voir les autres humains de la famille. C’est à peu près à ce moment précis que mes parents m’ont annoncé fièrement que j’allais bientôt rencontré mon cousin Jooks. 🎄

D’après maman, je m’entendrais à merveille avec lui même s’il est un peu plus âgé que moi car c’est un ange. Papa semblait émettre des réserves cependant. Je ne savais pas encore pourquoi. Dans tous les cas, j’observais mes parents en plein dans les préparatifs. J’avais déjà rencontré Grand-grand-mamie, Fanfan ainsi que mon tonton Charles et ma tata Leena. Mes parents avaient en effet hâte de me présenter à tout mon nouveau petit monde.

En plus, ils étaient si fiers que je ne fasse aucune bêtise dans la maison malgré mes moments de folie. Je les avais suivis à peine arrivé dans un voyage en voiture car maman devait se rendre dans une autre ville pour un rendez-vous et en profiter pour voir ma grand-grand-mamie. Le trajet en voiture bien que long s’était super bien passé. Papa et maman n’en revenaient pas ! J’avais partagé mon temps entre l’observation des paysages et des siestes dans les bras de maman ou de papa. Cela dépendait de qui tenait le volant ! 🚗

Enfin bon, ce qui comptait à présent, c’est que j’allais revoir grand grand mamie pour Noël et aussi ensuite mon cousin Jooks. Je m’impatientais à regarder maman se dépatouiller avec l’emballage de tous les cadeaux. Elle m’avait offert le mien en premier. J’étais si heureux ! Elle m’avait cousu un jouet composé de 3 pompons de couleur taupe et de morceaux de rubans rose pâle. À ce moment-là, papa et maman croyaient encore que j’étais une fille…Mais ça c’est une autre histoire que je vous raconterais très bientôt !

En même temps, comment douter, j’avais vu deux auxiliaires vétérinaires et deux fois une vétérinaire. Ils avaient tous conclu que j’étais une minette. Je n’ai pas voulu les vexer donc… Bon l’avantage, c’est que Canaille, c’est mixte comme prénom ! Vous auriez dû voir leurs têtes quand ils ont dû rappeler le cabinet pour expliquer que ma stérilisation allait plutôt tourner en castration. 😹

Enfin bref, je m’écarte de ce que je voulais vous raconter initialement ! Revenons-en à mon cousin. Nous avions prévu de faire plusieurs Noël. Le premier était chez grand-grand-mamie. Et le second chez mon papy et ma mamie. Je vous passe les détails de la première fête de Noël, en plus j’ai pas mal roupillé donc je vous avoue que je n’ai pas tout bien suivi.

Le lendemain, nous partions direction la maison pour changer de bagages. C’est peu après que devait arriver ma tata Emeline, mon tonton Nicolas et Jooks, mon fameux cousin. Maman m’avait aidé à bien ranger mes affaires pour ne pas qu’il y ait trop de désordre partout. Nous avions joué un peu et puis j’étais vite tombé de fatigue pour ma petite sieste de l’après-midi. Je dormais sur le lit à l’étage sur mon plaid favori en général de 13 heures à 15 heures à peu près. Ce jour-là j’avais tardé à m’endormir car j’avais bien trop hâte, je tentais de résister à la fatigue. Sans succès vous vous doutez bien, je n’étais qu’un chaton. J’avais à peine 3 mois.

Le soir venu, j’entendis la sonnette. Trop bien ! C’était eux ! Je m’étirais un peu et filai rapidement en bas de l’escalier pour les accueillir et me présenter.

C’est alors que je découvris les yeux écarquillés que maman et papa avaient oublié un détail. Un très grand détail. Je dirais même un détail d’importance capitale. Jooks, mon cousin, était un CHIEN ! 🐕

J’ai mis quand même un peu de temps à m’en remettre. Surtout qu’il n’était pas petit du tout comme chien. Ma peur a dépassé mes intentions et j’ai commencé à lui cracher dessus et à faire le dos rond pour l’impressionner. Sa réaction a été de partir tout de suite se cacher auprès de ses parents les oreilles en arrière et le regard apeuré.

Je lui lui faisais une démo avec mon lacet, mais Jooks demandait plutôt à ses parents ce qu’il faisait là. 😹

Ma tactique de défense n’était pas mauvaise je dois dire. J’avais réussi à faire peur à un si grand chien ! Wahou ! Enfin ce n’est pas trop ce que mes parents se sont dit sur le moment. Ils étaient plutôt gênés par mon comportement. Plutôt que d’interférer, ils ont préféré nous laisser faire connaissance tous les deux, entre cousins. Enfin, tu parles du cousin, ils auraient quand même pu me le dire que c’était un chien. Je ne suis pas raciste hein loin de là, mais j’avais gardé une frayeur incontrôlée des chiens depuis mon séjour dans la rue…

Personne ne m’en a tenu rigueur, ils ont tous vaqué à leurs occupations. Même Jooks l’air de rien. Au fil des jours, j’ai compris que lui cracher dessus ne servait à rien du tout. C’est vrai qu’il était gentil au fond, il m’a laissé boire dans sa gamelle et sniffer ses croquettes. Un peu grandes pour moi aussi mais qui valait quand même une tentative.

Lorsque nos parents ne nous regardaient pas, nous jouions ou nous nous allongions côte à côte. Il n’est pas méchant mon cousin, je l’aime bien au fond. Leur séjour fut bref finalement j’aurais bien aimé qu’ils restent plus longtemps. C’est pas grave je sais que je le reverrais bientôt mon cousin Jooks ! 🐶

<strong>À propos de l'auteur :</strong>
À propos de l’auteur :

Qui a dit que la vie de chat était ennuyante ? Découvrez mes aventures trépidantes à travers mes récits !

Canaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Enregistrer